iseg-toulouse-masterclass-nathalieraynal-clubdelacom

Rencontre avec Nathalie Raynal, co-Présidente du Club de la Com

Pour leur 1re Master Class, les étudiants de 3e année à Toulouse ont accueilli Nathalie Raynal, fondatrice de l’agence Tally & Co et co-présidente du Club de la Com. Retour sur cette rencontre enrichissante.

iseg-toulouse-masterclass-nathalieraynal-clubdelacom

Nathalie Raynal a commencé par des études de gestion avant de s’orienter dans le marketing. Elle a ensuite travaillé pendant 10 ans au sein de grandes agences telles que Young & Rubicam ou encore TBWA. Puis s’est tournée vers l’annonceur en prenant les rennes du service communication et des relations publiques du Parc des Expositions à Toulouse. Après avoir acquis une forte expérience dans le monde de la communication, Nathalie a fondé sa propre agence de communication : Taly & Co.

Son expertise dans le monde de la communication, de l’innovation et du design thinking lui a permis de devenir Co-Présidente au sein du Club de la Com !

Le Club de la Com

Le Club de la Com est une association regroupant plus de 400 professionnels de la communication et du marketing en région toulousaine. Le but de l’association est de promouvoir des talents régionaux, créer un réseau et un partage de connaissances. Cette association de professionnels organise régulièrement des réunions et des conférences autour de thèmes tels que la culture, le développement durable, les formations et emplois, ou encore l’innovation.

L’événement le plus important du Club de la Com sont les Trophées de la Com. La 7e édition avait lieu le jeudi 24 octobre au centre de congrès Pierre Baudis. Les Trophées de la com sont une cérémonie récompensant les meilleures campagnes de communication des agences du Sud-Ouest. L’ISEG Toulouse est partenaire de cette soirée.

Nathalie Raynal, une communicante engagée

iseg-toulouse-masterclass-nathalieraynal-clubdelacom

Après avoir passé près de 20 ans chez l’annonceur Nathalie Raynal rejoint, en 2006, l’agence régionale du développement durable, l’AREC. Cette agence accompagne les différents territoires dans leur transition écologique. Elle intègre le pôle sensibilisation et information.

Avec le nouveau découpage des régions, Nathalie s’implique non-plus uniquement sur la partie Midi-Pyrénées mais l’Occitanie de façon générale. L’objectif de cette nouvelle région est devenir la première région à énergie positive. Le but ultime est de pouvoir créer des infrastructures pouvant produire elles-mêmes leur propre énergie. Une énergie, qu’elles seraient capable aussi de revendre ou partager avec d’autres systèmes environnants.

Nathalie Raynal a expliqué également que la difficulté première de sa mission de sensibilisation est de concilier toutes les générations autour de valeurs communes. Les trentenaires actuels ont vécu dans une consommation de masse et un déni de prise de conscience est présent. Contrairement aux nouvelles générations, chez qui une forme de sensibilité émerge et donc propice à un futur changement.

Notre intervenante a aussi partagé avec nous les clés d’une campagne de communication percutante. Plus particulièrement pour sensibiliser les personnes au sujet difficile qu’est l’écologie. Il y a deux points sur lesquels les communicants peuvent jouer afin de créer un impact sur les prospects. D’une part, la santé, afin que les personnes se sentent plus impliquées personnellement. D’autre part, l’humour, pour traiter ce sujet angoissant et anxiogène.

“Du temps où le bio a fait son apparition personne n’y reconnaissait d’intérêt puisque les produits non bio avaient finalement presque le même goût et étaient moins chers. C’est lorsque des campagnes de communication ont émergé dénonçant l’utilisation de pesticides et son impact sur la santé que le regard de l’opinion publique s’est transformé.” explique Nathalie.

Le design thinking au coeur de l’expérience client

iseg-toulouse-masterclass-nathalieraynal-clubdelacomNathalie travaille également dans le domaine de la formation. Il y a 4 ans, elle s’oriente dans l’univers de l’innovation et des start-ups pour partager ses connaissances. Elle souhaite sensibiliser les carriéristes à se concentrer davantage sur “l’expérience utilisateur”. Comment ? En formant des groupes de clients ou consommateurs et leur permettre de partager leur point de vue sur un sujet en particulier. Ainsi, ils co-construisent des solutions pour mettre en avant de nouveaux bénéfices produits.

Nathalie défend aussi l’idée que chacun est intéressant et peut contribuer à la créativité collective. Les avis de tous comptent. Ce crédo mènent d’ailleurs au design thinking puisque pour penser à tout, il est nécessaire de récolter la réflexion du plus grand nombre de personnes, et donc élargir le champ des possibles ! C’est aussi là tout l’intérêt de l’intelligence collective. Lorsque l’on réfléchit à plusieurs nos différences forment de nouvelles solutions.

Pensez toujours que tout le monde à une brique à apporter. C’est ce qui rendra vos projets d’autant plus innovants !

Retrouvez toute notre actualité sur le blog

Fermer le menu