événementiel - relations - publics

Moïse, étudiant de 5e année nous parle de son parcours

Étudiant de 5e année, Moïse nous parle de son parcours au sein de l’ISEG Paris et du MBA Événementiel & Relations Publics et de son alternance.

1) Peux-tu te présenter ?

Moïse : «Bonjour ISEGien(ne) ou futur(e) ISEGien(ne), je m’appelle Moïse Gaborit. J’ai 26 ans. Je suis d’origine Vendéenne. Tout d’abord, après mon baccalauréat littéraire, j’ai choisi d’entreprendre une licence en information et communication à l’Université Côte d’Azur (Nice). Lors de cette dernière, j’ai eu l’opportunité de travailler pendant deux années pour le Festival de Cannes. À partir de là, mon ambition pour le tourisme et l’entertainment est apparue. À la fin de ce diplôme, j’ai effectué une année de césure pour vivre, au rythme d’une saison, l’expérience épique du Puy du Fou. Pour corréler mes passions à mes études, j’ai choisi d’intégrer l’ISEG Nantes puis Paris pour un MBA Événementiel & relations publics.»

2) Quel est ton parcours à l’ISEG ?

Moïse : «Après ma licence en information et communication, avec deux années en option journalisme et une année en communication des organisations. Je voulais me spécialiser en relations publics. L’école qui proposait ce cursus à Nantes était l’ISEG. Par rapport aux autres établissements, l’ISEG proposait sur sa plaquette un contenu approfondi en « RP & events », connecté à notre ère du digital tout en ayant une vision internationale.

Les nombreux projets et cas pratiques, souvent en lien avec les problématiques réelles et actuelles des entreprises, sont une aubaine pour les étudiants. À la fois dans l’acquisition de leurs hard skills et soft skills. Au sein de ce MBA, nous avons eu en première année des cours fondamentaux et professionnalisants sur l’événementiel et l’e-réputation. Afin de mettre en pratique mes connaissances en marketing, j’ai effectué un stage de 8 mois chez Catimini (Kidiliz Group, prêt-à-porter enfant), en tant qu’assistant marketing e-commerce.

Puis en deuxième année, nous approfondissons les techniques événementielles et relations publics. Pour cette dernière année, je voulais m’insérer dans le secteur du tourisme. De cette manière, j’ai travaillé mon réseau pour pousser les portes de la première destination touristique d’Europe. La disparité et le transfert de dossier entre campus, m’ont aidé à continuer mon cursus à l’ISEG Paris, tout en gardant mon contrat d’alternance.

Donc, si je devais résumer en un mot l’ISEG, cela serait le « professionnalisme » du MBA en lien avec le marché actuel.»

3) Parle nous de ton alternance ?

Moïse : «Je suis en alternance chez Disneyland Paris, en tant qu’assistant de communication pour l’équipe merchandise – EPSI (Experience, Product Synergy and Integration), depuis septembre 2019. L’avantage de notre équipe, c’est de travailler en synergie avec les autres teams du parc. Ce qui nous permet de travailler sur divers projets (parfois en même temps), aussi bien avec des équipes opérationnelles que supports. Avec mon tuteur, nous travaillons chaque jour à accroître la visibilité des produits merchandise via l’expérience unique proposée dans nos boutiques. Au-delà des attractions, nos visiteurs doivent s’immerger dans l’univers magique de Disneyland Paris et des films Disney ; au point d’apporter une part de ce moment privilégié, partagé entre amis ou famille, via les souvenirs.

Réaliser une alternance chez Disneyland Paris, c’est vivre une expérience professionnelle exceptionnelle qu’on ne rencontre nulle part ailleurs. Notre première semaine d’intégration en tant qu’alternant nous aide à nous familiariser avec les parcs et les autres 600 alternants ! Ainsi, notre but, à nous autres ainsi que l’ensemble des 16 500 Cast Members (employés), est de faire vivre lors d’un séjour la magie de votre enfance. La diversité culturelle des employés, nous permet de pratiquer différentes langues à longueur de journée. Même si l’anglais et le français restent primordiales. Enfin, l’autonomie, l’organisation et la confiance que nous attribuent nos responsables nous aident à développer notre réseau professionnel. Mais également d’autres métiers, grâce aux éventuels « shadow » qui consistent en une immersion possible de quelques heures dans un autre service.

Je suis content que mon équipe communication merchandise – EPSI ait eu l’opportunité de challenger l’ensemble des étudiants de 5e année de l’ISEG à travers un lancement de gamme produits. Des projets approfondis qui ont marqué notre direction par le professionnalisme de tous. Au point de développer certaines idées pour le futur.»

4) Quelles sont les missions que tu préfères ?

Moïse : «Ce que j’aime dans mon alternance c’est la polyvalence des missions, qui me permet d’acquérir de nombreuses compétences via une communication 360.

Mes missions sont les suivantes :

  • Community management pour les comptes Disneyland Paris sur tous les marchés internationaux (Instagram, Facebook, Twitter).
  • Organisation d’événements (grand public, presse, célébrités & influenceurs, fan base).
  • Participation dans le développement de supports de communication (photos, vidéos, textes).
  • Créations graphiques (flyers, posters, articles visuels, présentations internes).
  • Participation à l’écriture des newsletters, articles en externe et interne.
  • Création de reporting et benchmarck.
  • Participation aux collaborations entre influenceurs & célébrités.
  • Participation aux reportages.»

5) Quelles sont tes ambitions professionnelles ?

Moïse : «Je suis quelqu’un qui aime la nouveauté et les challenges, ainsi, j’aimerais bien trouver une opportunité dans la communication politique ou dans le consulting en affaires publiques. En revanche, si l’occasion se présente au sein d’un poste qui relierait le secteur du tourisme/entertainment ainsi que les affaires publiques ou relations publics, cela me conviendrait. Dans un second temps, j’aimerais bien avoir une carrière internationale, découvrir de nouveaux paysages, nouvelles cultures et langues. Au niveau du lieu de travail, peut-être continuer à Disneyland Paris (ou autre parc à thème) si un poste s’ouvre ou bien au sein du gouvernement ou agence de consulting. L’avenir nous le dira !

Je ferai un choix par rapport aux missions qu’on me proposera. Je cherche à acquérir par la même occasion de nouvelles compétences. À mon sens, il est intéressant de sortir de sa zone de confort pour ne pas se lasser de notre secteur d’activité, sans compter que cela permet dans le futur d’acquérir, je l’espère, un poste à plus hautes responsabilités.

Pour conclure, certains dirons que d’ordinaire on obtient très sûrement et très vite ce qu’on n’est point pressé d’obtenir.»

Retrouvez d’autres portraits d’étudiants sur le blog.