maxime-iseg-strasbourg-media-reportage

Documentaire : Maxime Clady chez France 3 – ISEG Strasbourg

Nous encourageons vivement nos étudiants dans toutes leurs initiatives. Cela leur permet de découvrir les différents métiers du marketing et de la communication mais également de se confronter à « la réalité du terrain ». Rencontre avec Maxime Clady, étudiant à l’ISEG Strasbourg, auteur d’un documentaire au sein de la régie chez France 3 Alsace.

1/ Peux-tu te présenter ?

Maxime : « Je m’appelle Maxime Clady, j’entre en troisième année de Marketing et de Communication digitale à l’ISEG Strasbourg. Je suis depuis longtemps, passionné par les médias et le monde de l’audiovisuel. »

2/ Comment as-tu eu l’idée de faire ce documentaire ?

Maxime : « C’est un projet dont j’ai eu l’idée suite au passage de France 3 au sein de notre campus, pour tourner une émission sur la formation en Alsace. J’ai d’ailleurs pu présenter mon parcours dans une interview en Alsacien ! En voyant le résultat à la télé, j’ai tout naturellement aussi eu envie de faire découvrir sur les écrans de notre Web TV tous les maillons qui forment une chaîne de télévision régionale (en plus de réaliser ce rêve d’enfance !). »

maxime-iseg-strasbourg-media-reportage

3/ Que retiens-tu de ce travail ? As-tu rencontré des difficultés ?

Maxime : « La réalisation d’un documentaire est un exercice assez particulier, je suis pourtant habitué de la réalisation vidéo. Un tournage sans scénario ou fil conducteur prédéfini est relativement complexe. Lors du tournage, nous cherchions à immortaliser tout ce que nous pouvions ; ce qui – au moment de la sélection des prises au montage – était un casse-tête. Faire tenir une journée de 10h en trois quarts d’heures n’est pas une mince affaire !

Heureusement, Cassandre qui m’a accompagné durant toute cette journée n’a pas manqué d’idées ; notamment pour donner du sens aux extraits et lier avec fluidité les interviews. Un projet étudiant finalement très formateur qui aura même plu à l’œil exercé des professionnels de l’audiovisuel, en chargeant nos mémoires d’inoubliables souvenirs. »

4/ Une anecdote sur cette expérience ?

Maxime : « Il paraît que rares sont les visiteurs admis à filmer les coulisses de la chaîne. C’est donc une belle faveur que nous a accordé France Télévisions ; d’avoir l’autorisation de montrer tant d’éléments différents. Je salue également la gentillesse des différentes personnes interviewées ; d’avoir bien voulu jouer le jeu en nous expliquant leur métier.

Durant le tournage nous avons vu énormément de lieux différents. Celui que j’ai trouvé le plus passionnant est la régie, c’est un endroit encore plus animé que le plateau ! Dans les coulisses de la chaîne, on apprend énormément de choses qu’on est bien loin de soupçonner en tant que téléspectateur ; notamment sur la fonction bien particulière qu’à chaque personne dans la construction d’une émission. Je comprends un peu mieux pourquoi autant de noms sont affichés dans les crédits des génériques de fin !

Ce fût vraiment impressionnant et intéressant de découvrir l’envers du décor des programmes. Sur ce tournage avec Cassandre, on a pu rencontrer des personnalités que nous connaissions en tant que spectateurs des journaux télévisés ou d’émissions locales. Cette expérience nous aura également permise de rencontrer et de mettre en lumière ceux qui ne le sont que rarement ! »

Retrouvez toute l’actualité du campus sur le blog !

Fermer le menu