master-class-audrey-martin-iseg-bordeaux-2020

MASTER CLASS : 5 conseils pour réussir sa carrière par Audrey Martin

Audrey Martin est une ancienne étudiante de l’ISEG à Bordeaux. Elle est co-fondatrice des deux restaurants : « Chez Thérèse » et « Le Moony ». Ella a animé en mars, une Master Class pour partager quelques conseils avec nos étudiants de 3e année. Retrouvez ses précieux conseils qui serviront à coup sûr !

5 conseils pour réussir sa carrière professionnelle par Audrey Martin

1 – La proactivité est une des clés de la réussite professionnelle
« Tout projet est réalisable mais il faut s’en donner les moyens ». Motivation et proactivité vont de pair.

2 – Être capable de provoquer et de saisir chaque opportunité professionnelle
« Il ne faut pas attendre que les opportunités viennent à nous, il faut les provoquer » insiste Audrey Martin. Pendant les 5 années d’études à l’ISEG, les étudiants sont en relation permanente avec les professionnels du digital, du marketing et de la communication. Il est primordial de savoir exploiter chaque opportunité qui se présente pour ainsi construire son propre réseau professionnel.

3 – Multiplier les stages et acquérir différentes expériences professionnelles
« C’est en se confrontant au monde réel que nous déterminons réellement vers quel domaine nous souhaitons nous orienter ». À l’ISEG, les étudiants doivent réaliser des stages afin de mettre en pratique les théories acquises. Multiplier les stages en entreprise et effectuer des stages à l’étranger sont autant d’opportunités à saisir tout au long de son cursus.

4 – Savoir prendre des risques
« Prendre des risques n’est pas systématiquement synonyme d’échecs ». Lancez-vous, n’ayez pas peur !

5 – Donner du sens à ce que l’on fait et faire ce que l’on aime
« La clé de la réussite professionnelle se fonde également sur l’épanouissement personnel. ll faut être sûr de soi et surtout faire ce qu’il nous plait »termine Audrey Martin.

Retrouvez toute l’actualité du campus sur le blog

Anaël Rousset, Hugo Simon-Chautems, Maryne Routier, Emma Rojao, étudiants en 3e année de l’ISEG à Bordeaux ont rédigé cet article.