Juliette Berthelier : « Je me sens enrichie de mon stage à Montréal ! »

Juliette Berthelier étudiante en 3e année à l’ISEG Lyon, nous raconte son stage de 3 mois à Montréal. Retour sur une expérience aussi enrichissante qu’extraordinaire !

« URBANIA, média québécois, m’a accueillie au sein de son équipe. J’avoue avoir fait le premier pas vers eux : leur créativité, leur jeunesse, leur ton audacieux m’ont instinctivement attirée. Après avoir obtenu leur feu vert et l’accord du gouvernement, c’est sans grande hésitation que je me suis envolée pour Montréal. Immédiatement arrivée, j’ai déjà pris goût à la ville qui était au reflet d’ URBANIA : une ville qui bouge, colorée, culturelle et surtout une ville de liberté.

Un mois et demi plus tard, je suis à la moitié de mon stage, je peux dire que j’en ai appris des choses : sur le plan professionnel, humain et culturel ! Je pense que je le dois principalement à mon immersion, par URBANIA, dans la culture québécoise. Maison de production, agence de création et média, URBANIA est un média indépendant 100% québécois qui vise à “rendre l’ordinaire extraordinaire”, un hybride où convergent authenticité, irrévérence, audace, curiosité et divertissement. J’agissais principalement dans l’équipe “Ventes et Créativité média”, bien que j’aie eu la chance de toucher à différentes missions sur d’autres postes. J’ai eu pour missions également d’aider à l’organisation et à la coordination d’événements internes, de réaliser la veille concurrentielle et le développement marketing.

Ma plus grosse mission : la créativité média, consiste en l’imagination d’un contenu sponsorisé pertinent et surtout en accord avec nos valeurs et nos auditeurs, diffusé ensuite sur notre plateforme et nos réseaux. Nous avons travaillé avec de grandes marques ici au Québec, qui voulaient chacune toucher notre cible (québécois de 18-35 ans). Ils nous fournissent ainsi leurs briefs et nous travaillons main dans la main.

À Montréal, URBANIA dispose une belle crédibilité donc les marques nous font confiance et nous donnent beaucoup de liberté ! Après l’étape du brainstorming et de l’imagination de l’angle créatif, nous devons créer et gérer le projet pour le mener à bout. Cela passe par de la coordination pour des tournages, s’il s’agit de capsules vidéos, de productions d’articles ou encore des photoshoots pour alimenter les articles. Nous assurons une bonne performance dans la mesure où le contenu proposé cherche à être comme organique. Enfin, nous entretenons le lien et la confiance avec les marques par du suivi des performances de nos actions.

Je vous partage ici deux exemples de gros projets sur lesquels j’ai travaillé :

Je me sens enrichie de cette expérience, d’abord pour les mandats qui me parlaient, m’intéressaient et m’enseignaient, ensuite pour les riches rencontres que j’ai faites au sein de l’équipe et enfin pour la porte ouverte à cette belle culture québécoise ! Faque*, merci URBANIA ! »

*expression québecoise que l’on pourrait traduire par “du coup”

Article rédigé par Juliette Berthelier, étudiante en 3e année

Fermer le menu