julieta-etudiante-parcours-association

Julieta, étudiante de 4e année nous parle de son parcours

Étudiante de 4e année, Julieta nous parle de son parcours au sein de l’ISEG Paris et du MBA Communication Globale & Stratégie d’Influence et de son alternance au sein d’une association solidaire.

1) Peux-tu te présenter ?

Julieta : «Je m’appelle Julieta Roisman, j’ai 25 ans et je suis passionnée d’économie sociale et solidaire, et de communication. Raisons pour laquelle je suis en Master 1, communication globale et d’influence, en alternance dans une association

2) Quel est ton parcours à l’ISEG ?

Julieta : «J’ai intégré le MBA de l’ISEG après une licence en Médias, Culture et Communication. Entre les deux, j’ai pris une année pour réaliser un Service Civique où l’on m’a proposé une alternance. J’ai donc cherché une école où je pouvais réaliser une alternance, tout en me spécialisant dans la communication globale. Mais aussi dans la communication d’influence, très importante pour mon projet professionnel !»

3) Parle nous de ton alternance.

Julieta : «Je suis en alternance en tant que manager de la communication au Pari Solidaire, association pionnière en France dans les cohabitations intergénérationnelles. En plus, l’association fait partie d’un réseau national d’associations de cohabitations intergénérationnelles, le Réseau COSI, et du plus grand groupe social d’Europe, le Groupe SOS ; avec lesquels il est vraiment enrichissant de travailler.»

4) Quelles sont les missions que tu préfères ?

Julieta : «J’aime beaucoup la diversité dans tous les aspects de ce poste : les missions, les publics… Aucun jour ne se ressemble et je suis autant derrière mon bureau qu’au contact de nos différents publics.

Ce que j’apprécie particulièrement, c’est que je suis la première personne à occuper un poste en communication dans l’association. J’ai en charge, en plus d’assurer la communication opérationnelle, d’élaborer la stratégie de communication de l’association. J’ai donc beaucoup d’autonomie et de responsabilités. De plus, je travaille en lien étroit avec tous les autres postes, en plus du groupe, du réseau et de nos nombreux partenaires.

Mes missions sont :

  • L’élaboration de la stratégie de communication de l’association.
  • Les relations publics : En tant qu’association, nos parties prenantes sont très diverses. Nous travaillons aussi bien auprès du public que des institutions étatiques (Ministères) ou municipales, que des médias, des autres associations, etc. Récemment nous avons même été invités à travailler sur la question de la solidarité intergénérationnelle avec des candidats aux municipales. Cela dans le cadre de l’élaboration de leurs programmes, autour de tables rondes ou lors de débats.
  • L’évènementiel : Que ce soit lors des évènements de l’association (ateliers, moments de convivialité avec les adhérents…) ou des divers événements auxquels nous sommes invités (salons, tables rondes, conférences…), j’aime être régulièrement en contact direct de nos différents publics, échanger avec eux et parfois être amenée à prendre la parole.
  • Social Community Management : C’est très intéressant de s’occuper des réseaux de l’association, notamment sur Twitter où je suis en contact avec des décideurs publics, médias et influenceurs de notre milieu.
  • La communication visuelle : Travailler dans une association implique souvent d’être un couteau suisse. Aussi, je suis également en charge de tout ce qui est création graphique (PAO, montage vidéo…). Mais également de la réalisation d’une banque de photographies / vidéos.

La communication est un poste clé pour les organisations de l’économie sociale et solidaire. Lorsqu’on travaille pour l’intérêt général ou l’impact social, il est particulièrement important de maitriser sa communication auprès des différents publics, pour avoir justement un meilleur impact.»

5) Quelles sont tes ambitions professionnelles ?

Julieta : «Au début de mon orientation, je me suis tournée vers l’engagement « pur » -le droit- et il me manquait réellement l’aspect créatif. J’ai alors réfléchi à ce qui pourrait combiner créativité et engagement… Et j’ai eu un coup de foudre pour la communication. C’est un outil puissant et créatif, que je souhaite désormais mettre au service de l’impact social, de l’intérêt général. Aussi, je voudrais être en charge de la communication d’une organisation de l’économie sociale et solidaire.

De plus, le champ de l’économie sociale et solidaire est très vaste. Tant dans la variété des organisations (associations, entreprises / start-up à impact social (ESUS), coopératives, ONG, etc.) que dans la variété des thématiques.  En effet, ces dernières peuvent être le social, la santé, l’éducation, l’environnement, la culture, la solidarité etc. Ou encore dans la variété des postes à pourvoir, aussi large que dans des entreprises plus classiques. Il y a même des incubateurs de start-up à impact social qui se développent partout en France !

Quoi de plus motivant que de savoir que le travail pour lequel on se lève tous les jours aide des personnes au quotidien et apporte sa pierre à l’édifice !»

Retrouvez d’autres portraits d’étudiants sur le blog.

Fermer le menu