Vie associative : Marion, bénévole auprès de la SupreNantes Épicerie

Retrouver du sens et de l’humain après la crise du Covid… C’est ce que cherchent à faire les étudiants de l’ISEG Nantes à travers plusieurs actions humaines, solidaires, bénévoles… Zoom sur les actions et aventures des ISEGiens nantais ! Gros plan aujourd’hui sur Marion CANET, étudiante en 3e année à l’ISEG Nantes. Elle a choisi de s’investir dans une association extérieure à l’école :  La SurpreNantes Épicerie. En effet, s’engager dans une association quelle qu’elle soit est obligatoire pour les étudiants du cycle Bachelor, afin de les encourager à développer leurs compétences que ce soit pour l’engagement, le travail en équipe ou la créativité. Ces compétences seront valorisées pour leurs futures expériences professionnelles.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Marion et je suis en 3e année à l’ISEG Nantes. Avant d’arriver à l’ISEG, j’étais à l’université STAPS de Nantes. Mais je voulais m’orienter vers la communication et le marketing digital. J’ai donc candidaté à l’ISEG Nantes, une école que je souhaitais intégrer. Mais je garde toujours un côté sport puisque je vais bientôt réaliser mon stage de 3e année chez Decathlon et j’en suis ravie !

Dans quelle association es-tu investie cette année ? Peux-tu nous la présenter ?

L’association s’appelle la SurpreNantes Épicerie. C’est à Nantes, comme son nom l’indique. Nous avons un local près de l’Université où on y stocke toutes les denrées alimentaires. L’association vit principalement le lundi. Le lundi matin, nous collectons les denrées auprès de deux partenaires de Super U ; Dont la société Phénix qui gère les invendus en grandes surfaces. Nous avons également des dons des Restos du Cœur ou de l’association féminité sans abri qui nous donne des protections hygiéniques.

Pour exemple cette semaine, nous venons de récolter 1000 kilos de denrées alimentaires. Donc le lundi, nous mettons tout en place pour la distribution aux étudiants.

En amont de cette distribution, un questionnaire est envoyé dans la semaine aux étudiants pour qu’ils s’inscrivent pour venir chercher des denrées le lundi après-midi suivant. Ils ont juste besoin d’une carte étudiante pour se présenter.

Nous avons entre 100 et 120 bénéficiaires chaque lundi qui viennent donc chercher un panier composé de deux à trois légumes, deux à trois produits secs, deux à trois produits hygiéniques…

Comment est née la SurpreNantes Épicerie ?

Cette association date de 2019. Elle est née grâce à trois étudiants nantais en économie et droit. L’objectif était de lutter contre la précarité des étudiants et en même temps, lutter contre le gaspillage alimentaire. La toute première distribution a eu lieu pendant le 1er confinement, en mars 2020. A partir de là, il y a eu de plus en plus de demandes !

Quelles sont tes missions au sein de l’association ?

Je fais partie du Conseil d’Administration de l’association et du pôle Communication. Toutefois, je fais un peu de tout dans l’association, comme mes camarades : de la collecte à la distribution mais aussi des missions plus en lien avec mes études comme gérer les réseaux sociaux de l’association. Je gère également les messages entrants des étudiants. Je dois leur apporter une réponse, une aide parfois, face à des demandes en tout genre.

Pourquoi avoir choisi cette association ?

Je connaissais les deux créateurs de l’association. Ce sont eux qui m’en ont parlé et j’ai eu envie de m’investir. En effet, cela me touchait et me tenait à cœur. Je connaissais des étudiants avec des difficultés financières qui se privaient beaucoup lors de leurs repas. J’ai eu envie de les aider. Enfin, la cause que nous défendons me touche directement, c’est ma génération. Et en plus de cela, l’ambiance au sein de l’association est vraiment agréable !

Qu’est-ce que cela t’apporte personnellement de t’investir auprès de cette organisation ?

Cela m’apprend beaucoup pour la communication et le relationnel. Je dois en plus gérer divers messages, diverses demandes, parfois compliquées. Dans certains cas, j’oriente les étudiants vers d’autres associations. c’est notamment le cas quand les demandes relèvent plus du besoin de soutien psychologique.

Par ailleurs, je gère les réseaux sociaux et cette mission est en lien avec mes études à l’ISEG. Je dois être force de proposition, me renouveler, être présente de manière régulière sur ces réseaux. Il faut également toujours vérifier les mails, messages et répondre aux différentes demandes.

Est-ce que tu continueras à t’investir auprès de la SurpreNantes Épicerie ?

Oui, parce que j’y suis depuis deux ans et que j’y suis attachée. Cette année, pour la première fois, je suis dans le Conseil d’Administration. Cela prend pas mal de temps mais c’est pour la bonne cause !

Que dire à de futurs étudiants qui hésitent encore à s’investir dans cette association ?

C’est toujours plaisant de donner et aider des personnes dans le besoin et qui ont des moments plus difficiles. Un jour, ce sera peut-être nous ! Et nous serions contents d’avoir cette aide. C’est un sentiment agréable de pouvoir soutenir et de se sentir soutenu !

Vous voulez en savoir plus sur l’univers de la communication et du marketing ? Venez nous rencontrer en Journée Portes-Ouvertes ! Dates et inscriptions ICI.