ISEG NANTES journée créativité

Une Journée de créativité pour préparer le Projet de Fin d’Études

Vendredi 23 octobre se déroulait la journée de créativité pour les étudiants de 4e année. L’objectif de cette journée ? Réaliser un processus d’idéation afin de trouver des pistes pour leur Projet de Fin d’Études. Ce dernier consiste à créer une entreprise innovante qui saura répondre à une problématique rencontrée par de potentiels consommateurs. Ce projet prendra fin lors de leur soutenance finale, à l’issue de leur 5e année. Il fera d’ailleurs partie des éléments majeurs qui leur permettront de valider leur diplôme…

Après une courte introduction effectuée par Guillaume Devianne et François Rousseau, la journée de créativité a débuté avec l’intervention de Vincent Roux, entrepreneur et fondateur d’Intuiti, O°Code et FiftyTruck. Durant cette présentation, Vincent Roux a pu expliquer à quel point il est important d’aller sur le terrain. Notamment pour confronter son idée à un public, pour l’améliorer et ainsi fonder un projet solide. Selon lui, en effectuant cette démarche, il serait plus facile de détecter une « douleur » chez la cible visée ; et ainsi d’y apporter une solution qui deviendrait à terme, la raison d’être de l’entreprise. Très intéressante, cette intervention s’est avérée utile pour trouver une méthode de recherche ; et développer nos idées durant le reste de la journée.

Journée de créativité à l'ISEG Nantes
Vincent Roux

L’échange : une technique idéale pour trouver une idée pertinente

Après une courte pause, le processus d’idéation pouvait commencer. Le principe était simple : nous nous sommes réunis en petits groupes afin d’échanger. Les pistes de discussions étaient très larges. Cela nous a permis d’affiner, dans un premier temps, le ou les secteurs d’activités sur lesquels nous souhaitions travailler. À partir de cela, nous avons ainsi pu déceler certaines « douleurs » ou problématiques qui pouvait être nécessaire de résoudre. Nos différents intervenants avaient plutôt un rôle de guide dans nos conversations. Ils cherchaient sans cesse à challenger nos idées, pour les rendre plus pertinentes ; ou simplement pour nous donner de nouvelles pistes de réflexion. Ce processus était plutôt intéressant. En effet, cela nous a aidé à connaître plus précisément les secteurs les plus en phase avec nos centres d’intérêts. Cela s’est d’ailleurs révélé efficace pour la plupart d’entre nous ; puisque nous étions nombreux à avoir des pistes dès la fin de matinée.

L’après-midi a débuté par une session de recherches plus précises à propos de nos idées de projets. Le but était d’avoir un premier aperçu de la viabilité de celle-ci ; et de sa pertinence vis-à- vis de la cible. Encore une fois, cela a engendré beaucoup de discussions qui ont fortement alimentées nos projets.

« J’ai surtout retenu de cette journée de créativité que, pour élaborer un projet d’une telle ampleur, il est essentiel de partir de quelque chose qui nous anime. C’était très intéressant d’échanger par groupe : ça nous a permis de faire fuser des idées auxquelles on n’avait pas forcément pensé individuellement, et on pouvait sentir un vrai soutien de la part des autres dans ce qu’on proposait. »

Julia Faligot, étudiante en 4e année.

Le business model : un outil primordial pour synthétiser un projet

Journée de la créativité ISEG Nantes

La dernière partie de la journée de créativité avait une dimension plus opérationnelle puisqu’elle concernait la partie Business Model. Après avoir rapidement revu les bases de ce concept, nous avons pu l’appliquer directement à notre idée afin d’avoir une vision plus globale de cette dernière. Cette activité était finalement une synthèse de tout le processus de réflexion que nous avions entamé au début de la journée (ou plus en amont pour certains d’entre nous).

Et après ?

Journée de la créativité ISEG Nantes

Cette journée de la créativité a donc marqué le point d’ouverture de ce projet qui nous suivra pendant près d’un an et demi, jusqu’à la fin de nos études. Prochaine étape ? Éclaircir deux idées de projet et les faire valider auprès de nos intervenants dans un délai d’un mois pour pouvoir débuter concrètement la mise en place d’une stratégie…

Nous remercions Florine Berteau pour la rédaction de cet article !

L’enseignement par projets et dans l’action implique et mobilise l’étudiant : c’est le meilleur levier pour favoriser un apprentissage réussi. Envie de passer à la pratique ? Rejoignez l’ISEG Nantes, une école faite de passion et de créativité, ou les métiers du marketing et de la communication n’auront plus aucun secret pour vous ! Contactez-nous au 02 40 89 07 52 !