SEMAINE IA & DATA : Retour sur ce nouveau rendez-vous sur le campus de Nantes !

Du 29 novembre au 3 décembre dernier, les étudiants de 2e année ont assisté à une semaine spéciale : Semaine IA & DATA. Conférences, débats, travaux de groupes… étaient au programme de ce nouveau rendez-vous. Le tout, autour de thèmes liés à l’intelligence artificielle ; aux traitements des données, aux Fake News et à l’information et la désinformation… Retour sur cette première édition !

Semaine IA & DATA : Un cycle de conférences spéciales au niveau national

Dès le lancement de cette semaine spéciale, le lundi 29 novembre, les étudiants de 2e année de l’ISEG Nantes et des autres campus ISEG en France, ont pu assister à une conférence. Celle de la journaliste de France Télévision : Aude Favre. Elle anime également une émission sur YouTube appelée : « WTFake ». Cette émission démêle le vrai du faux d’informations lues et vues sur internet ou dans les médias…

Ensuite, Benoît Raphaël, fondateur de FLINT (et de IGGY, la newsletter intelligente de l’ISEG) est intervenu à propos de l’intérêt pour une IA de faire le tri entre les bonnes et les mauvaises informations. Il est également revenu sur l’Iron Web et plus particulièrement sur le lancement de nouveaux robots, contrôlés par des étudiants. Une étude de cas a d’ailleurs été proposées aux ISEGiens à ce propos, durant la semaine.

Semaine IA & DATA : des conférences locales

Le mardi 30 novembre, des conférences locales étaient organisées pour les étudiants, sur chaque campus ISEG en France.

A Nantes, nos 2e années ont pu écouter : Valentin Guigon, PhD student in Cognitive neurosciences. Il est intervenu sur la thématique suivante : « Comment ne pas se faire avoir par les Fake News (et pourquoi se fait-on avoir ?) ?»

Ensuite, deux journalistes : Julien Herpin, rédacteur en chef adjoint chez France 3 et Thierry Bercault, ancien journaliste de France Télévision, ont débattu autour de Fabrice Gilard, intervenant de l’ISEG Nantes, sur la thématique : « information et désinformation, comment y faire face ». Ces deux journalistes ont ainsi pu mettre en avant leur métier, la façon dont ils vérifient les informations ou comment ils traitent l’actualité…

Semaine IA & DATA : une étude de cas pour les ISEGiens

Suite à ces différentes conférences, les étudiants de 2e année de l’ISEG Nantes et des 6 autres campus en France, ont travaillé sur une thématique commune : l’iron web et le lancement de robots contrôlés par des étudiants.

Concrètement, les étudiants ont travaillé sur la construction d’un outil : application, site web, dashboard ou plan de com’…) pour répondre à une problématique et permettre à un public identifié (comme un responsable de programmation d’une chaine de télévision) de prendre des décisions. Pour ce faire, ils se sont appuyés sur les données scrappées depuis les réseaux sociaux, des sites web et autres plateformes technologiques pour construire des présentations illustrées, analytiques et interactives. Pendant ces trois jours en groupe, ils ont été coachés par des intervenants.

Semaine IA & DATA : Le retour des étudiants

« Durant la semaine IA & DATA, nous avons pu assister à des conférences, une table ronde avec des journalistes qui ont pu répondre à des questions autour du monde de l’information : comment trouvent-ils leurs informations, comment savoir si l’information est exacte, comment vérifier l’information… Puis, à partir du mercredi et jusqu’au vendredi, nous avons dû répondre à l’une des problématiques proposées par l’agence 10h11. Avec mon groupe, nous avons décidé de prendre la problématique : « Comment rajeunir la cible de l’émission Télématin ? ». J’ai trouvé ce sujet très intéressant. Nous avons pu exprimer notre créativité et cela nous a permis d’en savoir plus, d’une part sur l’émission mais également sur l’analyse des retours et de la difficulté de répondre aux attentes de tous. J’ai apprécié cette semaine ! »

Victoire Perhon-Lührs, étudiante en 2e année à l’ISEG Nantes

« Durant cette semaine IA & DATA, nous avons eu la chance d’assister à plusieurs conférences avec des professionnels. Puis, nous avons dû travailler sur une problématique, en groupe. Cette semaine a pu nous instruire sur les pratiques qui vont nous permettre d’éviter la désinformation dans notre quotidien. J’ai ainsi pu me rendre compte que je ne m’informais pas forcément de la manière la plus efficace. J’ai aussi pu en apprendre plus sur les sites complotistes et comment ces derniers réussissent à s’enrichir et perdurer. Les divers sujets proposés m’ont beaucoup parlés car ils étaient en lien avec l’actualité. Le fait d’avoir des coachs impliqués et réactifs m’a beaucoup aidé. J’ai aussi apprécié que nous puissions avoir des retours tous les jours pour que nous puissions nous améliorer. »

Sarah Fouere, étudiante en 2e année à l’ISEG Nantes

Vous voulez en savoir plus sur notre école, le marketing et la communication ? Venez nous rencontrer en Journée Portes Ouvertes. Dates et inscriptions ICI.