PAROLE D’ISEGiens : Mélanie Gélébart lance son auto-entreprise

Zoom sur les actions, aventures, idées et talents des ISEGiens nantais ! Il y a peu, Mélanie Gélébart s’est lancée dans l’auto-entreprenariat. Elle nous raconte son expérience et les raisons qui l’ont poussée à créer son auto-entreprise !

Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Mélanie Gélébart et je suis actuellement étudiante en 3e année à l’ISEG Nantes.

Tu as récemment lancé ton auto-entreprise, peux-tu la présenter en quelques lignes ?

J’ai lancé mon auto-entreprise en communication, événementiel et traduction.

J’ai voulu rajouter une touche d’événementiel à la communication que tout le monde connaît ici à l’ISEG Nantes. Et ce, parce que je me considère comme une personne créative et organisée. Ayant grandi aux États-Unis et en Australie, mon enfance a été marquée par les différentes fêtes (Halloween, Noël, etc.). J’ai donc toujours voulu décorer notre maison à chaque occasion. Je pense que j’ai ainsi été imprégnée par cette culture américaine. Par ailleurs, mon stage de 2e année a confirmé mon intérêt pour l’événementiel.

La traduction découle de mon expérience à l’étranger. En effet, étant bilingue depuis l’âge de 5 ans, j’ai eu l’occasion de traduire des vidéos YouTube il y a quelques années et cela m’a plu. 

J’ai souhaité lancer une entreprise qui me ressemblait afin de créer, traduire et accompagner les idées de mes clients.

Pourquoi te lancer à seulement 20 ans ?

J’ai souvent aidé des connaissances en communication ou encore en traduction et plus j’avançais dans mes études, plus on me sollicitait. L’idée est venue par un ami qui m’a dit un jour « mais pourquoi tu ne te lances pas, tu ne payeras rien si ça ne marche pas ». Je pense que cette phrase a dû raisonner un an dans ma tête avant que je ne saute le pas.

En juin dernier, alors que je travaillais dans un bar en tant que serveuse, je me suis dit que je voulais vraiment gagner ma vie en faisant ce qui me plaît le plus, quelques soient les horaires de travail. Qui ne tente rien n’a rien ! Donc je me suis lancée et depuis je me sens plus libre et plus épanouie.

Où peut-on te retrouver ?

On peut me retrouver sur les réseaux sociaux. (Instagram : melaniegelebart, Facebook et LinkedIn) Ou encore sur mon site melaniegelebart.com.

Comment mets-tu à profit ce que tu peux apprendre dans tes études à l’ISEG, dans ce travail d’auto-entreprise ?

Toutes les notions de communication que l’on apprend avec nos intervenants sont mises à profit lors des différentes missions de communication que je peux avoir avec différents clients. On nous apprend à avoir une certaine réflexion que je n’avais pas auparavant. La stratégie, la création de contenu et la maîtrise des outils ont été acquis grâce à l’ensemble de mes cours à l’ISEG.

Quels sont les projets sur lesquels tu as déjà travaillé et dont tu es fière ?

J’ai travaillé sur la création d’une enseigne pour une boutique qui vend des glaces à emporter, ce fut un gros projet mais une fois le résultat imprimé et posé, j’étais fière de voir pour la première fois un aussi gros investissement prendre vie. En événementiel, je travaille actuellement sur la décoration pour un baptême et je suis particulièrement fière du magazine de décoration que j’ai créé pour ma cliente. Je trouve le concept sympa et le résultat est joli !

Sur quels types de projets aimerais-tu travailler ?

J’adorerais travailler avec des particuliers afin de décorer leurs intérieurs et autres salles pour des événements familiaux, des fêtes entre amis et toute sorte de célébrations (surtout Halloween et Noël).

Vous voulez en savoir plus sur le marketing, la communication et le digital ? Venez visiter l’ISEG Nantes et nous rencontrer en Journées Portes Ouvertes. Dates et inscriptions ICI.