laetitia-iseg-paris-alternance

Portrait d’ancien : Laetitia Pannier, diplômée promo 2015 – ISEG Paris

Tout au long de leur cursus, les étudiants de l’ISEG bénéficient d’une formation professionnalisante. Un atout non-négligeable pour se démarquer sur le marché de l’emploi et qui facilite également l’intégration professionnelle. Aujourd’hui, Laetitia Pannier, diplômée promo 2015 qui nous parle d’alternance.

Pouvez-vous vous présenter ?

Laetitia : « Je m’appelle Laetitia, j’ai 28 ans et j’ai suivi le programme Business School de l’ISEG de 2012 à 2015, sur le campus de Paris.
À la fin de mon Master 1, j’ai réalisé un stage d’une durée initiale de 6 mois, que j’ai pu prolonger en alternance pendant ma 5e année ; j’ai suivi le programme 100% en anglais, avec des cours dispensés le vendredi et le samedi toute la journée. Cela m’a donné l’opportunité de continuer mon stage 4 jours par semaine. »


Pourquoi avoir choisi l’alternance durant votre cursus ?

Laetitia : « Ce choix fut pour moi une évidence pour plusieurs raisons. Tout d’abord, parce que je ne me voyais pas rester chez moi 4 jours par semaine ; et puis, j’avais l’opportunité de continuer à travailler sur des projets passionnants, qui, chaque mois, me permettaient d’acquérir plus d’expérience.  Sur un CV, les expériences longues sont valorisées et sont donc importantes. Par ailleurs, le stage me rapportait un petit salaire qui n’était pas négligeable pour une étudiante.


Racontez-nous votre expérience d’alternante

Laetitia : « L’agence marketing dans laquelle je travaillais était spécialisée en marketing opérationnel. Il s’agissait d’une petite société de moins de 10 personnes. L’ambiance au sein de l’équipe était très agréable. Pendant toute ma période de stage/alternance, je participais à l’amélioration des performances commerciales du portefeuille client ; par le biais de campagnes marketing multicanal, print et digital.

Lorsque ma période de stage de Master 1 fut terminée, je leur ai proposé de continuer ma mission sur 4 jours par semaine. Cela a permis à la société d’avoir une continuité de suivi avec les clients pour lesquels je travaillais.

La difficulté était de ne pas pouvoir répondre aux questions de mes collègues le jour où je n’étais pas là car les projets continuaient d’avancer en mon absence. Tout le monde avait pris l’habitude de me voir chaque jour de la semaine. Il pouvait se passer beaucoup de choses en une journée.

Recommanderiez-vous l’alternance ?

Laetitia : « Sans aucun doute ! L’alternance est un bon moyen pour réaliser en pratique ce que l’on apprend en théorie et elle enseigne même parfois ce que l’on n’a pas forcément vu en cours. Elle permet de rester actif tout au long de l’année et démontre une grande motivation au travail.

Un conseil à donner pour les étudiants – futurs alternants ?

Laetitia : « Dans le monde du travail, que ce soit en stage, en alternance ou en CDI, votre recherche se doit d’être active. N’attendez pas qu’une entreprise vous appelle et prenez les devants !

Consultez les anciennes conventions de stage de l’école et appelez les entreprises qui vous intéresse (domaine d’activités, missions de l’ancien étudiant, lieu de la société…) pour décrocher un entretien.

Parlez des projets que vous avez faits à l’école ou en dehors et ceux sur lesquels vous aimeriez travailler. N’hésitez pas à parler de vous lorsqu’on vous le demande, vous trouverez peut-être des centres d’intérêts commun – On avait fini par parler de séries pendant mon entretien ! Le plus important c’est de se sentir bien dans son environnement de travail. Donc si un entretien ne vous a pas convaincu, continuez votre recherche. »

Retrouvez toute les interviews d’anciens sur le blog

Fermer le menu