La minute prof' avec JPG

La minute prof’ : Rencontre avec Jean-Philippe Gilbrin

L’ISEG met un point d’honneur à professionnaliser ses étudiants dès la première année. Ainsi, ils ont l’opportunité d’apprendre et de se former aux côtés de professionnels. C’est l’heure de la minute prof’ !

Pouvez-vous vous présenter ?

Jean-Philippe : « Je m’appelle Jean-Philippe GILBRIN. Je travaille dans l’univers de la communication depuis plus de 25 ans. J’enseigne à l’ISEG Paris en première année depuis 1 an. Avant je donnais des cours sur le marketing digital dans un autre établissement. »

Quel est votre parcours ?

Jean-Philippe : « J’ai un parcours d’agences de pub’. Après avoir commencé comme chef de pub’ chez Publicis, et après un passage éclair chez L’Oréal New York, j’ai enchainé les grandes agences internationales (Mc Cann et JWT) avant de bifurquer vers des agences digitales (directeur associé d’Isobar et de L’enchanteur). Ma plus belle campagne a été celle du Loto avec cette signature inoubliable :

« 100% des gagnants ont tenté leur chance ». 😉

Depuis quelques années je travaille chez Pitchville, un cabinet de conseils en choix d’agences. Un nouveau métier, à la croisée des agences et des annonceurs où nous aidons les entreprises à identifier la bonne agence de communication ; toutes expertises confondues : publicité, digital, CRM, activation, RP, media… »

Quelles sont vos expertises ? 

Jean-Philippe : « Un cursus de commercial en agence, de chef de pub à directeur associé en publicité et digital. J’ai une connaissance fine de la marque, dans tous ses champs d’expression et d’usage en communication et marketing. »

Ce qui vous plait dans le fait d’enseigner ? 

Jean-Philippe : « Le plaisir de transmettre. Voir s’épanouir les étudiants dans une matière qu’ils connaissent déjà intuitivement, et que je les aide à appréhender de façon plus professionnelle. Une occasion de pouvoir partager 25 ans d’anecdotes professionnelles. »

Un conseil aux étudiants ? 

Jean-Philippe : « La légitimité dans le choix de votre cursus. N’allez pas à contre-courant de votre sensibilité. Ne choisissez pas une voie par opportunité, mais par envie ou par passion. Une expertise métier se travaille sur la durée. Il faut avoir envie tous les jours de s’y coller. »

Retrouvez toute l’actualité de nos campus sur le blog

Fermer le menu