Les prochaines JPO
Les prochaines JPO
Journée Internationale des Droits des Femmes | 9 femmes emblématiques partagent leur message d’égalité

Journée Internationale des Droits des Femmes | 9 femmes emblématiques partagent leur message d’égalité

Le mois de Mars a commencé sous le signe de l’égalité à l’ISEG Strasbourg. Entre notre semaine du handicap et notre semaine de la sensibilisation politique; nous célébrions la journée internationale des droits des femmes ce 8 mars. Un après-midi animé par des personnalités féminines de la politique, de l’innovation, du sport de haut niveau, de la presse, de la mode ou encore du commerce. Un véritable florilège d’expertises s’est offert à nos étudiants. Audacieuses, battantes et surtout engagées, nos 9 invitées se sont exprimées à tour de rôle dans l’amphithéâtre.

S’imposer en temps que femme dans l’industrie et le commerce

journée des droits des femmes, anne vetter, najat el khallouqi, Anne marie dacosta

M. Hamel, directeur du campus a ouvert le bal pour donner la parole à la marraine de cette journée : Anne Vetter-Tifrit, dirigeante du Groupe Velum Eclairage et Vice-présidente de la CCI Grand Est. A de nombreuses reprises récompensées en tant que dirigeante d’une société familiale innovante, elle a retracé son histoire et partagé son expérience de femme de l’industrie. Pour cette cheffe d’entreprise primée, qui a dû s’affirmer dans ce milieu très masculin, aucune journée ne se ressemble et c’est ce qui fait le charme du métier.
“Il est possible de s’éclater dans l’industrie, y compris si l’on est une femme”. 

Najat El Khallouqi, directrice générale de Covline et présidente de Wo’men entrepreneurs contribue au quotidien à valoriser l’entrepreunariat au féminin et le partage d’expériences professionnelles. Elle a notamment questionné un mal qui touche beaucoup de femmes aujourd’hui : le syndrome de l’imposteur. Avec humilité et conviction, elle recommande à toutes de choisir, de prendre et d’assumer sa place, de faire valoir ses droits pour atteindre ses objectifs, sans se dévaloriser.

Anne-Marie DaCosta, directrice générale de l’hôtel Rohan partage cette combativité avec Mme Vetter et Mme El Khallouqi. Lieu de prestige, service d’excellence et accueil privilégié, voilà les fondamentaux de son métier, lui aussi fortement représenté par des hommes. Mme DaCosta a sans cesse été challengée par un milieu exigeant, où elle a dû imposer son rôle de directrice. Pleine d’espoir, elle a confié souhaiter que les directoires du milieu de l’hôtellerie de luxe se féminise. 

Ces femmes inspirantes ont témoigné de leurs expériences dans des “milieux d’hommes” mais ont surtout offert une vitrine attractive de leurs métiers, qui tendent à se féminiser, pourquoi pas grâce à nos étudiantes, peut-être dirigeantes en puissance. Leur message était simple : “venez, imposez-vous, amusez-vous”

La vigueur des femmes du sport, de la mode et de la santé

Journée des droits des femmes Christel Sturtz, marina sakharov, vera bossiak

Christel Sturtz, marraine de l’association ELA, l’Association européenne contre les leucodystrophies et championne du monde de karaté a dû elle aussi persévérer pour trouver sa place. Une suite d’épreuves difficiles et de rencontres bouleversantes l’ont menées à s’engager dans de nombreuses causes. Un jour prête à se battre sur les tatamis, le suivant, engagée dans le combat pour les autres, quand les autres se battent justement pour leur propre vie.

Se mesurer à la vie pour trouver sa place, c’est aussi l’histoire de Marina Sakharov, vice-championne d’Europe de boxe anglaise. Musique, équitation, en passant par des études de droit puis d’histoire, un parcours atypique qui l’a pourtant conduite à devenir professionnelle de boxe à 21 ans. Envoyée face aux meilleurs dès le début, elle fait rapidement ses preuves.

C’est ensuite dans l’univers de la mode et de la presse que nos étudiants se sont plongés, avec Vera Bossiak, alias VeraLifestyle, influenceuse et chroniqueuse Alsace 20. Aventurière dans l’âme, Vera a également mentionné son passage dans l’émission de survie The Island. Autant de “casquettes” qui prouvent son plaisir à sortir de sa zone de confort. C’est avec plaisir qu’elle a confié aimer découvrir et faire découvrir de nouvelles choses à travers ses différents métiers; mais aussi avec humilité qu’elle a rappelé que l’on devait se souvenir de nos priorités, quand d’autres doivent survivre.

Se dépasser, se battre pour ses idéaux et s’y tenir, voilà ce que ces trois femmes ont enseigné à nos étudiants. Elles ont pris de l’envergure en se rappelant d’où elles venaient, ce qui les a menés à ces combats qui sont les leurs et appliquent ces enseignements au quotidien.

Le pouvoir politique au féminin

Journée des droits des femmes Laurine Roux, Nathalie Ernst, Laurence Muller braun

Qui dit influence, dit aussi politique ! Laurine Roux, présidente du Parti Radical Social Libéral (centriste) du Bas-Rhin, a notamment sensibilisé les étudiants au droit de vote, une voix offerte à tous, que les jeunes électeurs font trop peu entendre aujourd’hui. Sur la base d’une carrière jalonnée de défis mais avant tout passionnante, elle a transmis son goût pour sa région et les valeurs de son parti. 

Tout aussi engagée pour sa région que Mme Roux, Nathalie Kaltenbach-Ernst, présidente d’Alsace Destination Tourisme, maire de Barr, marraine de l’ISEG Strasbourg 2021 nous a fait “rêver d’Alsace”. C’est avec fierté qu’elle a valorisé la féminisation des élus en Alsace. Son constat, en embrassant sa carrière politique, était qu’en tant que femme, elle devait faire deux fois plus ses preuves et aller chercher elle-même les contacts. En faisant face à cette réalité, elle a atteint ses objectifs et fait rayonner son territoire.

Pour ces deux personnalités, avoir des convictions lorsqu’on est une femme, c’est un véritable défi. Laurence Muller Bronn, sénatrice du Bas-Rhin a partagé avec nos étudiants son combat pour prendre sa place dans le milieu politique face à des hommes qui ne reconnaissent pas toujours les compétences. Dans son parcours, elle a dû trouver les moyens de concilier son engagement professionnel avec sa vie personnelle, mais toujours dans la passion, dans l’envie de se battre pour sa région.

Les convictions nous mènent loin. C’est à travers cette ténacité dans leur engagement politique que ces trois personnalités féminines alsaciennes sont parvenues à faire valoir leur parole. Leur message à nos étudiants les incitaient à voter, à s’engager, à s’exprimer.

Un évènement organisé par nos étudiants

Merci à ces femmes inspirantes d’avoir témoigné; mais aussi à nos étudiants d’avoir contribué à l’organisation; Inès Trari Medjaoui, Carla Hontarrede, Marine Knobloch, Chloé Stevenin, Julie Huber, Athénéa Conde Gomez, Inès Colin, aux côtés de Jacques Zucker et Adrien Ruffier. Un engagement qui a assuré la réussite de cet événement !

Vous souhaitez en savoir plus sur l’ISEG Strasbourg ? Rencontrez-nous lors de nos journées portes ouvertes en vous inscrivant ICI

Retour en haut de page