ISEG International : Marie Vaillant en semestre à Budapest

Il y a quelques jours, Elisa Ganachaud nous partageait son expérience sur son semestre à New-York. Aujourd’hui, zoom sur Marie Vaillant, étudiante en 3e année qui est partie en semestre à Budapest . Elle nous partage son expérience hongroise au sein de l’une de nos universités partenaires, « Corvinus University of Budapest ».

 « Szia ! 👋 Je m’appelle Marie Vaillant, je suis actuellement en 3e année de communication et marketing sur le campus de l’ISEG Nantes. Grâce à l’ISEG et son programme international, j’effectue mon second semestre à Budapest dans l’université « Corvinus University« . »

Comment s’est déroulée ton arrivée à Budapest ?

 « Lorsque je suis arrivée à Budapest, le 24 janvier, j’ai été impressionné par l’architecture hongroise. En effet, lorsqu’on se balade dans la ville, il y a beaucoup de contraste au niveau des bâtiments. La ville étant à taille humaine, il est facile de visiter la plupart des choses à pied. Le Danube qui sépare la ville, d’un côté Buda et de l’autre Pest, est impressionnant ! Tout comme les ponts qui permettent de le traverser. »

Pourquoi avoir choisi d’effectuer ton semestre à Budapest ?

 « J’ai choisi d’effectuer mon second semestre à Budapest, en Hongrie, car c’est un pays que je n’avais jamais visité. De plus, je souhaitais en apprendre davantage sur la culture de l’Europe centrale. Enfin, étant un pays au centre de l’Europe, je peux facilement voyager autour de la Hongrie. Par exemple, lors d’un week-end, je suis allée à Vienne, en Autriche, et il m’a fallu seulement 3 heures de bus pour m’y rendre. De plus, le coût de la vie n’est pas cher ce qui rend la destination encore plus attractive. »

Le Palais Royal, situé sur la colline de Buda

Comment se déroule la vie universitaire là-bas ?

 « Les cours qui sont dispensés dans mon université son uniquement en anglais, avec des intervenants compétents et intéressants. Il y a des cas pratiques en groupe, ce qui est intéressant car cela nous permet de travailler avec des étudiants étrangers. »

Qu’en est-il de la vie quotidienne à Budapest ?

 « Lorsque j’ai aménagé à Budapest, je me suis tout de suite sentie bien. Je partage mon appartement avec deux colocataires portugaises, avec lesquelles je m’entends à merveille ! Le coût de la vie étant attractif (bars, restaurants, courses, transports), cela me permet de découvrir pleins de choses à moindre prix. Le seul petit bémol est de devoir faire la conversion entre forint, la monnaie locale et l’euro. »

Quel souvenir de cette expérience a été le plus marquant pour toi ?

 « La vie nocturne à Budapest est réputée et désormais je sais pourquoi 😉. Le nombre d’étudiants internationaux est très important, ce qui est super car cela me permet de faire de nombreuses rencontres. D’autres part, la ville est réputée pour ses nombreux « ruins bars »*, qui sont très conviviaux. Donc si vous passez par-là, c’est indispensable ! »

*ruins bar : Ils ont fait leur apparition dans les années 2000, en plein cœur de « Pest ». Ces endroits se caractérisent par leur installation dans des immeubles abandonnés. Ils ont pour particularité d’avoir une décoration unique, généralement conçue avec des objets de récupération.

Petit conseil à donner ?

« Vivre un semestre à l’étranger est une opportunité qu’il faut saisir ! Cette expérience me permet d’améliorer mon anglais, de rencontrer de nouvelles personnes, de découvrir un autre pays et une autre culture. Donc voici quelques conseils que je peux vous donner :

  • Faites une colocation avec des étudiants étrangers
  • Profitez à 100% des moments là-bas
  • Choisissez une destination européenne pour votre première session à l’étranger, l’adaptation se fera plus facilement. »

Découvrez les actualités du campus de l’ISEG Nantes juste ici !