ICE BREAKER : une journée pour briser la glace

Le jeudi 26 septembre, le campus IONIS Strasbourg a ouvert ses portes pour une journée « Ice Breaker » destinée aux étudiants de première année des écoles ISEG, Epitech et e-artsup.

Au programme, une journée de découvertes et d’animations.

IONIS, des écoles complémentaires

Inscrit dans un enseignement supérieur en profonde mutation le groupe IONIS, ainsi que ses écoles, s’est construit autour de principes et de valeurs en commun, des leviers de croissance offrant aux étudiants les meilleurs outils pour réussir.

Les vertus de la transversalité n’étant plus à démontrer, la journée « Ice Breaker » a mis en avant l’importance de l’ouverture aux autres ainsi qu’à d’autres domaines de compétences.

L’objectif de cette journée est une manière d’enseigner aux étudiants issus de différentes écoles, à se découvrir et à apprendre à travailler ensemble dans l’objectif de faire émerger dans le futur, des projets innovants grâce à la multi-compétences.

Une matinée découverte 

Après un petit-déjeuner, le lancement de l’Ice Breaker a eu lieu à 10h dans l’amphithéâtre, lancé par les administrations des différentes écoles. Les directeurs ont succinctement pris la parole pour présenter les différentes équipes pédagogiques et les écoles.

Eric Hamel, directeur de l’ISEG Strasbourg 

Yann Lienhart et Thomas Cruzol, directeurs de Epitech Strasbourg 

Vincent Lamarche, directeur de e-artsup Strasbourg 

Suite à ces interventions, la direction nationale a procédé à un lancement officiel au sein du campus créatif parisien. Ce lancement a été retransmis en direct dans l’ensemble des 8 campus français.

Après un décompte savamment orchestré, les directeurs des différentes écoles ont pris la parole pour présenter aux étudiants leur nouvelle famille, le groupe IONIS,  1er groupe d’enseignement supérieur en France.

La responsable nationale de la communication de l’ISEG est ensuite intervenue pour présenter la Project Week, un événement phare qui témoigne de la complémentarité des écoles.

Ce challenge créé par IONIS Education Group rassemble chaque année plus de 1 000 étudiants, issus de trois écoles différentes aux univers complémentaires, autour d’une problématique portée par une grande entreprise.

Pour finir la matinée, nous avons accueilli Valentin Ludwig qui nous a présenté REYAH une startup cofondée par des étudiants et multi-écoles. REYAH est une green startup visant à diminuer au maximum le stockage et la prise en main du papier en facilitant la récupération des données papier pour les transférer/trier directement dans les bons espaces de stockage.

Une après-midi ludique 

L’après-midi a mis l’accent sur une activité participative. C’est pourquoi les 125 étudiants ont été invité à se glisser dans la peau de Sherlock Holmes pour participer à un jeu de piste géant dans Strasbourg.

Les étudiants du campus IONIS ont été invité à résoudre une enquête palpitante sur un  kidnapping à la Petite France ! C’était l’occasion pour nos nouveaux fraîchement arrivés de découvrir la ville d’une manière ludique.

À la fin de la journée, l’équipe gagnante a été récompensé au sein de l’amphithéâtre du campus puis les étudiants ont été invités à terminer la journée avec un goûter typiquement alsacien : Kouglof, tarte mirabelle, bretzels et boissons chaudes.

Félicitations à l’équipe qui a remporté le challenge « Qui veux pister sur le campus IONIS » !

Fermer le menu