SAGA DES STAGES : RENCONTRE AVEC HENRI MARCHAL QUI ÉVOLUE CHEZ LA LIGUE D’ALSACE DE FOOTBALL

Tout au long de leur cursus, les étudiants de l’ISEG Strasbourg ont l’opportunité de réaliser des stages et/ou des contrats de professionnalisation, leur permettant ainsi d’acquérir de l’expérience et de mettre concrètement en application ce qu’ils apprennent en cours.

Découvrez le témoignage de Henri Marchal, étudiant en 4e année, en stage au sein de la ligue d’Alsace de Football (LAFA).

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

« Je me présente, je m’appelle Henri, j’aimerai bien réussir ma vie…

Plus sérieusement, je m’appelle Henri Marchal, j’ai 22 ans et je travaille actuellement pour la ligue d’Alsace de Football (LAFA). J’ai un parcours assez atypique car avant de me retrouver à l’ISEG, j’ai fait des études en hôtellerie-restauration où j’ai obtenu un BTS. Le fait d’avoir été constamment plongé dans le monde professionnel dès l’âge de 15 ans par l’intermédiaire de différents stages m’a permis d’acquérir une certaine polyvalence et une « débrouillardise » vis-à-vis des situations auxquelles je suis confronté.

Je suis arrivé à Strasbourg après mon BTS pour approfondir mon bagage en marketing et en communication. Je ne regrette pas d’avoir changé de voie professionnelle, bien au contraire. Je n’oublie pas néanmoins le chemin que j’ai déjà parcouru et suis conscient que la première partie de mes études et expériences professionnelles représentent un atout considérable sur le marché du travail.

Pour conclure, je dirai que je suis quelqu’un de travailleur, professionnel et qui aime apprendre de nouvelles choses en permanence ! »

Comment en es-tu venu à faire ton stage dans cette entreprise ? 

« J’ai toujours été un passionné du ballon rond. Le football prend pas mal de place dans mon emploi du temps car je pratique ce sport depuis mon plus jeune âge et le fait de venir faire mes études en Alsace ne m’a pas empêché de trouver un club pour continuer à jouer. J’ai commencé mon stage en février et je n’ai pas vu le temps passer (7 mois déjà !). Lors des périodes de cours, je suis employé à temps partiel et cet été je suis à temps plein. Mon stage s’achève fin novembre.

Depuis la réforme des régions, la ligue d’Alsace de football a connu pas mal de changements. J’avais postulé dans un premier temps pour une mission auprès des clubs au sein de la LGEF mais malheureusement ma candidature n’a pas été retenue car beaucoup d’échéances avaient lieu en mai, période à laquelle nous sommes en partiels. C’est alors que j’ai postulé pour une autre mission mais cette fois-ci à la ligue d’Alsace de football.

L’offre proposait un poste d’assistant marketing et communication autour du centenaire de la ligue d’Alsace pour une période de 10 mois. »

Peux-tu nous parler de ton poste, quelles sont tes missions ?

« Je suis chargé de projet pour le centenaire de la LAFA. Mes missions sont diverses : que ce soit la rédaction d’articles, la gestion des réseaux sociaux, l’utilisation de WordPress, la prise de photos, la prospection client ou encore l’animation autour du football, je n’ai pas le temps de m’ennuyer.

Mon fil conducteur, en lien avec le centenaire, se décompose en 3 gros événements.

Dans un premier temps, en mars dernier, nous avons habillé les locaux de la ligue à l’aide de nouveaux panneaux que nous avons créée à l’effigie d’anciennes et actuelles gloires du football alsacien. L’inauguration fut l’occasion de rencontrer certaines personnalités marquantes telles que Bernard Genghini, Robert Wurtz ou encore Marc Keller.

Henri Marchal et Anthony Gonçalves

Dans un second temps, en juillet dernier, nous avons organisé en partenariat avec la société Aquatique show, un spectacle à Furdenheim pour célébrer les 100 ans de la LAFA. Le spectacle a été diffusé sur un mur d’eau avant un feu d’artifice devant des milliers de spectateurs. C’était un projet ambitieux, j’ai effectué un travail de recherche d’archives et de rédactions de textes qui ont été lu par des personnalités du football alsacien.

Dans un troisième temps, en novembre prochain se prépare une exposition qui se déroulera à Sélestat, lieu où s’est constitué le premier comité de la ligue d’Alsace de football.

Dernièrement, j’ai piloté un projet autour d’une compétition e-sport que nous allons organiser dans le cadre du tournoi national amateur Efoot lancé cette année par la Fédération Française de Football. J’ai également participé à l’organisation du match de l’équipe de France féminine au stade de la Meinau face au Danemark le 8 avril dernier ! »

Qu’est-ce que cette expérience t’apporte ?

« Cette expérience m’apporte énormément à différents points de vue.

Professionnellement parlant, je développe mes compétences au niveau de la communication, la rédaction d’articles, la gestion des réseaux sociaux, l’utilisation de WordPress… Au niveau de la gestion de projets j’ai beaucoup appris également. Le fait d’avoir eu des responsabilités dès le début de mon stage m’a vraiment motivé et donné envie de donner le meilleur de moi-même.

J’ai beaucoup appris également au niveau humain grâce à toutes les manifestations citoyennes qu’organise la LAFA et auxquelles j’ai pu participer. Encadrer des jeunes n’est pas toujours chose facile, mais cela m’a permis de mettre à l’épreuve mon management et mon autorité. Je m’épanouis pleinement dans ce stage car je réussis à lier travail et passion, ce qui est rare. »

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui cherchent un stage ?

« Je leur conseillerai de mettre en avant, sur leur CV, leurs centres d’intérêts. Pour moi, c’est un avantage qui peut faire la différence entre deux candidats à compétences équivalentes pour un même poste.

Personne ne vous en voudra si vous avez de l’ambition ! N’hésitez à viser haut et à chercher des stages pour lesquels vous n’avez peut-être pas forcément toutes les connaissances et compétences requises. Qui ne tente rien n’a rien ! »

Merci à Henri pour son témoignage !

Retrouvez toute l’actualité du campus sur notre blog.

Fermer le menu