nicolas_gentil_iseg_guest_nantes_ecole_communication_marketing

Rencontre avec Nicolas Gentil, directeur général de l’agence nantaise Altavia

Ce mercredi 28 novembre, nous avons eu le plaisir de recevoir Nicolas Gentil, directeur général d’Altavia Nantes. Cet homme au parcours atypique a su trouver les bons mots pour partager son aventure professionnelle. Cette rencontre avec les étudiants de 3e année de l’ISEG Nantes fut riche en conseils et en enseignements.

Le parcours atypique de Nicolas Gentil

Après des études à l’École des Beaux-Arts de Paris, Nicolas Gentil s’est construit différentes expériences dans divers métiers, passant de directeur artistique à directeur de création ou encore directeur associé dans le domaine des finances. Huit, c’est le nombre de postes que comptabilise Nicolas Gentil. Huit métiers dans lesquels il a su évoluer avec passion et engouement. En décembre 2012 il rejoint l’agence d’Altavia de Nantes. Nommé directeur général, il a été choisi pour diriger cette antenne nantaise, filiale du groupe Altavia.

ecole_marketing_communication_digital_iseg_nantes_altavia_iseguest_nicolas_gentil

Le groupe Altavia

Altavia est un grand groupe de communication français créé il y a plus de 35 ans par Raphaël Palti. Au départ, seul dans l’aventure, Raphaël Palti a su construire un groupe solide qui comptabilise aujourd’hui plus de 2000 collaborateurs dans une trentaine de pays. Altavia est actuellement le premier groupe international indépendant de communication commerciale et est principalement dédié au retail. Les 300 clients du groupe ont tous le même point commun, ils portent tous un grand intérêt aux consommateurs.

L’activité d’Altavia  est basée sur deux métiers :
Métier des idées (stratégie, création)
Mise en œuvre des idées (exécution, production)

Par rapport à ses concurrents, Altavia se démarque sur son déploiement puisque très peu d’agences sont capables, comme cette dernière, de travailler sur l’amont et l’aval d’une opération, au sein d’une même entité. De plus, étant un grand groupe, Altavia possède des outils de pointe afin d’étudier et de mieux comprendre le comportement des consommateurs. Cette étude permet par la suite de proposer la stratégie de communication la plus pertinente et novatrice pour ses enseignes clientes. Altavia possède également un laboratoire s’appelant « Altavia Watch » qui s’intéresse aux annonceurs en « scannant » tout ce qui se passe dans le secteur retail notamment en termes d’innovations internationales. Ces outils permettent donc de donner une longueur d’avance à Altavia sur ses concurrents et de toujours proposer des solutions communication efficaces.

Une business unit autonome mais pas indépendante

« Le centre de gravité du groupe, ce sont les Business Units » Raphaël PALTI
Entité du groupe Altavia dans le Grand Ouest depuis plus de 35 ans, Altavia Nantes se positionne comme la référence régionale en matière de communication commerciale avec des pôles d’expertises en publishing services et en packaging management (l’agence de Nantes est la seule en France à proposer des services de packaging.).
Libre de choisir ses clients, ses collaborateurs et les méthodes qu’il applique au sein de l’agence nantaise, Nicolas Gentil a expliqué que toutes les décisions prises se devaient de rester en accord avec la philosophie et les objectifs du groupe. Altavia Nantes est donc dirigée de manière autonome tout en respectant la ligne directrice donnée par Altavia Groupe.

iseg_nantes_ecole_communication_marketing_digital_iseguest_nicolas_gentil_altavia

Des relations indispensables entre les BU

Entre chaque business unit, la communication est fluide et la plus constructive possible de manière à ce que les directeurs de chaque agence puissent échanger sur les chiffres, les projets en cours, mais également sur
les bonnes pratiques mises en place. Ces échanges et rencontres permettent aux différentes entités de faire appel à d’autres Business Unit quand elles ont besoin d’un domaine d’expertise en particulier.

Des journées chargées qui ne se ressemblent pas

Au cours de la conférence, Nicolas Gentil a expliqué qu’il n’a pas de « journée type » au sein d’Altavia Nantes, il organise une veille constante sur les nouveautés du secteur, gère ses nombreux emails, développe et entretien les relations avec les clients de l’agence, … etc. Nicolas Gentil a insisté sur un point important : « contrairement à ce que l’on pourrait penser, un directeur n’a pas pour unique rôle de s’occupe de trouver des solutions aux problèmes des clients et des employés ». Ainsi, au sein d’Altavia, Nicolas Gentil a déclaré avec passion, qu’il ne pouvait s’empêcher de retourner parfois à ses premières activités : challenger l’équipe de création et l’équipe stratégique sur les différentes missions clients. Enfin, il rappelle aux étudiants qu’à l’agence « la charge de travail est très importante et sans réelle saisonnalité […] il n’y a jamais de vide. »

C’est pourquoi, Nicolas a expliqué à nos étudiants qu’il se devait de garder un œil sur le recrutement  : « Il faut toujours avoir les ressources nécessaires que ce soit en périodes creuses ou lors des pics d’activité » en faisant appel notamment à des freelances, des CDD, intérimaires, des étudiants stagiaires.

iseg_nantes_communication_ecole_marketing_digital_iseguest_altavia_nicolas_gentil

Et après Altavia Nantes ?

A cette question d’un étudiant, Nicolas Gentil répond : « Je suis très bien dans la fonction que j’occupe et dans l’entreprise dans laquelle je suis actuellement, donc je ne me pose pas cette question. Ce que je sais, c’est que j’ai l’envie de rester dans ce groupe […]. » En supposant d’un éventuel changement, le directeur de l’agence nantaise envisagerait peut-être de revenir à ses premiers amours au sein d’un bureau de création, pourquoi pas en tant que directeur artistique.

Tous les étudiants de 3e année et l’ensemble du campus de l’ISEG Nantes remercient Nicolas Gentil pour son intervention. Un grand merci également à Sarah Nassivet, étudiante en 3e année, pour la rédaction de cet article.

Fermer le menu