RENCONTRE AVEC : Marie Soullier, Community Manager chez Izyfree

Nous sommes fiers de nos étudiants, c’est pourquoi chaque semaine, nous présentons leur parcours et leurs projets car chaque étudiant est unique !

Aujourd’hui, nous retrouvons Marie Soullier qui a accepté de répondre à nos questions.

Qui es-tu, Marie Soullier ?

« J’ai 21 ans et je suis community manager depuis septembre 2018 pour Izyfree, un cabinet d’apports d’affaires lillois pour freelances.

Après avoir obtenu mon bac L, j’ai commencé ma licence MCC (Média, Culture et Communication) à la FLSH à Lille. Avec mes premiers cours de communication et mon tout premier stage en tant qu’assistante de communication chez IBM Services Center, j’ai commencé à vraiment apprécier ce domaine d’études et surtout le community management. Bien avant de démarrer mes études, j’adorais déjà écrire et créer des visuels, me lancer dans ce genre d’études fût une de mes meilleures décisions ! J’ai également fait deux stages en tant que chargée de communication chez Pictime qui n’ont fait que confirmer cet état d’esprit.

Une fois ma licence obtenue, je savais ce que je devais faire : trouver un master en alternance qui me permettrait d’exercer le métier de CM à la sortie de l’école. L’ISEG semblait clairement faite pour mon projet grâce à son expertise en digital et sa culture projet. J’ai choisi la spécialité communication globale et stratégies d’influence afin de continuer à rester polyvalente, une caractéristique très appréciée en entreprise.

Aujourd’hui, je suis contente d’avoir pris cette spécialité puisque ce que j’apprends en cours est directement applicable dans mon travail de tous les jours. »

Tu as participé à plusieurs projets ISEG. Qu’en retiens-tu ?

« Les projets auxquels j’ai pu participer avec l’ISEG sont, pour moi, de réels atouts pour mon profil professionnel : ce n’est pas tous les jours que de telles entreprises viennent voir des étudiants avec de vraies problématiques en communication et marketing.
Ces projets m’ont permis de travailler sur des sujets différents comme la fidélisation client. J’ai également apprécié le travail de groupe sur ces sujets : en mélangeant nos spécialités et nos points forts, nous sommes arrivés à des idées vraiment intéressantes.

Le projet que j’ai vraiment apprécié est la Semaine Projet avec l’entreprise Future Home, qui souhaitait recevoir des recommandations sur les manières de pouvoir se démarquer de leurs concurrents. Nous avions conçu de nouvelles gammes de produits et c’était très fun à créer ! »

Pourquoi avoir choisi le contrat professionnel ?

« Ayant eu l’opportunité de réaliser des stages lors de ma licence, j’ai vite compris que multiplier des expériences professionnelles tout au long de ses études était le meilleur moyen d’apprendre et de mettre en pratique, surtout dans le domaine de la communication (« c’est en forgeant qu’on devient forgeron« , comme dit l’expression).

Pour moi, l’alternance est un énorme atout sur un CV : tu deviens un vrai professionnel même si tu n’es pas encore sorti de l’école ! De plus, ce que tu vois en cours le lundi, par exemple, peut être directement appliqué le mardi dans ton entreprise. Cependant, si je peux donner un conseil, choisir ce type de contrat et son entreprise d’alternance n’est pas une affaire à prendre à la légère puisque tu es engagé(e) sur une longue durée. Avant de signer, tu dois être vraiment certain(e) que l’entreprise, le poste, les missions, l’environnement de travail te correspondent. »

Tes missions au sein d’Izyfree ?

« Elles sont variées :
Création de contenus pour les pages LinkedIn Izyfree et Izyfree Portage ainsi que pour le blog d’Izyfree (visuels, vidéos, articles)
– Mise en place de la newsletter mensuelle
– Organisation d’afterworks
Création de documents internes (guides de bienvenue, flyers, documentations…)
– Mise en place d’un Welcome Pack pour nos nouveaux partenaires indépendants
Création des dossiers candidats
Sourcing et premier contact avec les candidats sur LinkedIn

J’ai choisi le community management car dans la communication, c’est l’aspect social media qui m’intéresse le plus, notamment avec le graphisme, la rédaction et la vidéo.
De plus, étant une grande joueuse de jeux vidéo, j’ai déjà été membre de plusieurs communautés de joueurs et j’ai pu rapidement comprendre l’importance du travail du CM dans le domaine du jeu vidéo : c’est d’abord ça qui m’a poussé à vouloir me diriger vers ce métier. D’ailleurs, mon rêve est toujours d’être CM pour un jeu vidéo ou une structure d’esport ! »

Un conseil à donner aux futurs communicants ?

« J’ai appris en autodidacte une grande partie des choses que je fais aujourd’hui. Alors, mon premier conseil serait de ne pas hésiter à vouloir apprendre de son côté, en plus des cours : tutoriels, moocs… Si tu ne sais pas faire quelque chose sur Illustrator par exemple, je suis sûre à 99% qu’en faisant quelques recherches tu trouveras ce qu’il faut sur Google pour apprendre à le faire. De plus, ce genre d’initiative est valorisante sur un CV puisque cela montre ta volonté d’apprendre et de t’améliorer.

Mon deuxième conseil : faire de la veille ! Que ça soit pour trouver de l’inspiration, de nouvelles idées ou encore pour trouver de nouveaux outils, la veille est toujours utile et indispensable. »

Fermer le menu