Rencontre avec les fondateurs du restaurant bordelais “Chez Thérèse”: la proactivité est une des clés de la réussite professionnelle

« Donner du sens à ce que l’on fait »

En ce début d’année, Audrey Martin, ancienne ISEGIENNE et fondatrice du restaurant bordelais “Chez Thérèse” nous a fait le plaisir d’animer un RDV Masterclass auprès des étudiants de 3ème année.
Avec un parcours atypique et complet, pour elle, tout est possible et surtout la proactivité est une des clés de la réussite professionnelle.

Premières expériences professionnelles tournées à l’international

Avec un parcours tourné à l’international, Audrey a toujours visé plus haut. Pour elle, si on veut quelque chose, il faut aller le chercher et repousser ses limites. Pendant 6 ans, son goût pour le voyage et sa soif d’expériences lui ont permis d’évoluer sur le terrain dans des entreprises bien différentes. Elle a toujours su qu’elle voulait se spécialiser dans le développement d’entreprises. En quelques années, Audrey est passée d’un simple statut de développeur commercial à directeur général avec de fortes compétences en langues étrangères. Audrey Martin nous donne un seul conseil pour réussir : exploiter les opportunités pendant les expériences professionnelles.

“Pour réussir il faut s’en donner les moyens.”

En quelques années, Audrey Martin a rapidement gravi les échelons. Son objectif : travailler tout en voyageant. Grâce à un CV riche en expériences et une forte détermination, “Packsot Creator”, est la première entreprise à lui faire confiance. Petit à petit, la jeune ISEGIENNE développe le marché de cette société au niveau national, européen et à l’échelle internationale. En quelques années, le chiffres d’affaires est alors multiplié par 4 et Audrey commence à se rendre compte du potentiel qu’elle a. Elle le sait, elle doit désormais l’exploiter pour ELLE. À 26 ans, elle obtient le statut de directrice générale de la société mais démissionne un an après lorsqu’elle se rend compte de ce qu’elle a manqué en France. Il était temps pour elle de poser ses valises.

Oser un changement de vie radical

Après avoir fait le tour de son poste dans l’entreprise et voyagé pendant 7 ans dans plus de 60 pays, elle décide de changer de vie et de devenir auto-entrepreneur. Elle décide alors de s’associer avec son frère Yohan. Ils voulaient quelques choses qui reflètent leurs valeurs et surtout celles de leur famille. Son frère Yohan étant passionné de cuisine depuis plusieurs années, ils décident alors d’investir dans un domaine qui n’était pas prédestiné à Audrey : la restauration. Leurs caractères bien différents leur ont permis d’être complémentaires.

Leur premier restaurant verra le jour à Biarritz en 2011, le “MOONY”. Ce restaurant de hamburgers visait essentiellement les familles et surtout les touristes étrangers. En 4 ans, ce restaurant a vu son chiffre d’affaires se multiplier par 4. La clé de la réussite ? : un mode de management identique à celui d’une entreprise avec notamment le développement d’une réelle stratégie de communication sur les réseaux sociaux.

Après ce succès, ils ont imaginé un nouveau concept : “Chez Thérèse”. Ils ouvrent alors ce nouveau restaurant en hommage à leur grand-mère. Dans ce restaurant de cuisine traditionnelle, ils proposent des produits frais provenant de producteurs locaux. Les cuisiniers sont choisis en adéquation avec le concept et la décoration est pensée pour se sentir comme chez mamie. Ce qui fait son succès aujourd’hui ? : leur histoire, une décoration originale, le bouche à oreille et surtout une communication digitale plus amplifiée.

Cet article vous est proposé par les étudiants de 3ème année : Marie Hourcastagnou, Fanny Jouret, EstherKacou, Ambre Kerleau, Périnne Krnezic et Emma Kusel.

Si vous aussi vous souhaitez rejoindre l’ISEG, n’hésitez pas à venir nous rencontrer sur nos prochaines Journées Portes Ouvertes.

Fermer le menu