iseg-lille-Karine-Jamroszczyk-planning-strategique-masterclass

Master Class : Karine Jamroszczyk, Directrice planning stratégique

Mardi 16 octobre, dans le cadre d’une Master Class, l’ISEG Lille a reçu Karine Jamroszczyk, Directrice du planning stratégique au sein de l’agence Nikita. Cette spécialiste de la stratégie marketing est venue échanger avec les étudiants pour parler de ses missions et de la manière dont une agence fonctionne.

Le parcours de Karine Jamroszczyk 

Après des études de journalisme, Karine Jamroszczyk décide de se spécialiser dans le marketing et la communication. Elle alternera ensuite des missions dans différentes agences indépendantes avant d’arriver chez Nikita. Ancrée dans l’univers des agences depuis plus de quinze ans, elle débute en tant que Chef de pub puis par la suite devient Directrice de clientèle, Planneur stratégique, Directrice de business unit, jusqu’à aujourd’hui où elle dirige le pôle MakeSens chez Nikita.

Le Pôle MakeSens : quel rôle exactement ?

Pourquoi « MakeSens » ? Parce que son travail chez Nikita c’est justement de produire du sens, se poser les bonnes questions, innover… à travers des concepts créatifs qui se doivent d’être efficaces. Pour cela, il est très important de bien connaître la cible à laquelle on s’adresse mais aussi l’entreprise et son produit pour lesquels on travaille, bref, avoir trois points de vue différents. Cela nécessite donc beaucoup d’observation (de la cible) et d’immersion (au sein de l’entreprise) mais pas que, il faut aussi capter des informations clés sur les réseaux sociaux, à la télévision… afin de se faire une opinion générale sur ce qui anime la société, être au coeur de l’actualité pour mieux répondre aux besoins. C’est ce qu’on appelle des signaux faibles. C’est-à-dire, quelles sont les tendances émergentes ? Est-ce que les marques doivent se positionner là-dessus et si oui, comment ?

Karine Jamroszczyk s’occupe également du positionnement de marque et des missions de marque. Plus concrètement, il s’agit de la manière dont une entreprise se démarque de la concurrence et tout ce qu’elle met en oeuvre pour ça, sa stratégie différenciante. Les missions de marque quant à elles, permettent à l’entreprise de se connaître et ainsi se positionner efficacement sur le marché. Aujourd’hui, c’est un élément qui prend de plus en plus d’importance dans les agences.

4 questions à Karine Jamroszczyk :

Quelles sont les qualités requises pour faire ce métier ?
« Il faut avoir une grande curiosité, être intéressé(e) par tout. Lire des livres aussi et sur tous les sujets possibles. Avoir une bonne mémoire ainsi qu’un bon esprit de synthèse. De même qu’avoir une grosse capacité de travail et de résistance au stress. Mais aussi de la passion. Il faut aimer ce métier là pour le pratiquer. »

Travaillez-vous en équipe ou seule ?
« Chez MakeSens je n’ai pas de binôme, parfois j’ai un(e) étudiant(e) en stage ou en alternance qui travaille avec moi. En revanche, je suis toujours en relation avec la fondatrice de l’agence et je m’associe régulièrement avec les autres collaborateurs de l’agence comme les brand managers et chefs de projets, qui m’accompagnent notamment lors des entretiens chez les entreprises. »

Avez-vous déjà refusé des clients ?
« En agence jamais. Il m’est arrivé en revanche, une fois, de refuser un client, un zoo Belge, car je suis contre l’enfermement des animaux. »

Quel profil recherchez-vous quand il s’agit d’un stagiaire ?
« Nous favorisons les profils libres c’est à dire les stagiaires pouvant être disponibles du lundi au vendredi à temps plein. Car nous confions de vrais projets à nos stagiaires, au même titre que n’importe quel collaborateur : prospecter, être en contact direct avec le client, partir en interview… »

Merci à Karine Jamroszczyk d’avoir partager et échanger sur son métier de Planneur stratégique !

Cet article a été rédigé par Hugo Abeel, étudiant en 3e année à l’ISEG Lille.

Fermer le menu