Rencontre avec Etienne Demouy, Directeur Général chez JBL Com&Cie

Ce mardi 5 février, l’ISEG Lille a eu le plaisir d’accueillir au sein de l’école Etienne Demouy, Directeur Général et Responsable Conseil et Développement chez JBL depuis 12 ans.

«Je téléphone, je négocie, j’anticipe, je budgétise, je retéléphone, je note, je déjeune, je développe, je reretéléphone, je supervise, je manage, j’étudie, je prospecte et je rereretéléphone […]»

Voilà la manière dont décrit cet ancien diplômé de l’ISEG son quotidien, son travail multitâche au sein de son entreprise, l’agence de communication JBL Com&Cie.

Etienne est une personne qui montre qu’il aime son domaine et cela se voit dans sa façon de présenter son quotidien. Il préfère le terrain et l’action qui mêlent le contact avec le client et le travail d’équipe, ce qui l’a mené vers le marketing et la communication.

À la fin de ses études, en 1997, il obtient un poste chez Procter et Gamble, ce qui lui permet d’acquérir de nombreuses compétences. Une opportunité chez La Redoute se présente ensuite : il devient Assistant Marketing et qualifie ce poste de première vraie expérience. Il continue de mettre à profit ses capacités chez Banque Accord et, en janvier 1998, ETO Publicis l’accueille au sein de sa structure en tant que Directeur Marketing. Selon lui, cette agence de communication est la première agence à comprendre qu’il est nécessaire de lier le cerveau droit et le cerveau gauche : mêler les créatifs et les commerciaux, les marketeurs.

Cette expérience a été extrêmement productive tant sur le plan de l’évolution professionnelle que sur la dimension humaine. À son entrée chez ETO, l’agence ne comptaient qu’une vingtaine de personne. À sa sortie en 2016, ils étaient plus de 150 personnes. Il était donc présent lors de l’accroissement de l’entreprise qui, selon lui, doit son expansion à « la terre d’innovation qu’est le web et la data ».

Etienne rejoint ensuite JBL Com&Cie, une agence de communication spécialisée dans le conseil qui compte une dizaine de salariés. Grâce à son travail et à ses compétences, Etienne a réussi à s’élever au rang de Directeur Général de JBL Com&Cie en 2007.

Il nous a exprimé sa difficulté à trouver de nouvelles personnes pour rejoindre l’entreprise car « 7 personnes sur 10 ne savent pas ce qu’il veulent vraiment faire ou être et doutent sur la fonction réel qu’ils occuperont au sein de notre agence« . Selon lui, vouloir être trop généraliste en permanence est mauvais, être moyen partout n’est pas un avantage. L’expertise est la vraie plus value.

«L’avantage dans la com’, c’est que l’ennui n’existe pas. Cependant, il faut remettre en cause ce que l’on produit, sinon on n’avance jamais.»

En terme de données chiffrées, 50% de leurs clients sont des enseignes nationales, suivies par 30% de PME. Etienne souligne le fait que, pour les marketeurs, la culture est primordiale afin de savoir répondre aux réels besoins des clients. Chez JBL, ils essayent de répondre à des questions de création et de réflexion.

Il travaille régulièrement autour d’une question primordiale pour lui : « Aujourd’hui, tout les monde communique. Le tout n’est pas de savoir comment communiquer, mais pourquoi». Il exerce une réflexion sur l’écoute et l’empathie envers ses clients. Auparavant, les annonceurs arrivaient avec une demande précise, cela représentait un rapport de force. Les enjeux ont désormais évolué, les annonceurs maîtrisent moins et les agences de communication exercent encore mieux leurs missions.

En conclusion, la vision d’Etienne sur l’avenir des métiers de la communication est la suivante : «2/3 des futurs métiers d’une classe de 5ème n’existe pas encore».

À travers cette idée, il conseille de se former à la capacité de s’adapter à des milieux et des environnements différents.

 

Fermer le menu