Invité de la semaine : Frédéric Berlie, un homme à l’ère du digital

Mercredi 10 Octobre 2018, l’ISEG Nantes a eu le plaisir de recevoir Frédéric BERLIE, directeur associé chez ON TRUST.

Frédéric Berlie, s’est toujours tourné vers le digital puisque que dès le début de ses études, il choisit le E-Business. Depuis 15 ans, il a su acquérir de l’expérience dans ce domaine en intégrant le département e-commerce d’Auchan Direct puis de Darty. Par la suite il s’est dirigé vers le groupe Eram, plus précisément chez TBS, où il a exercé en tant qu’expert digital. Ensuite, il décide de s’installer dans la région Nantaise et ouvre son propre cabinet d’experts digitaux freelance, en partenariat avec un cabinet Parisien déjà existant.

C’est ainsi que son cabinet ON TRUST ouvre ses portes en mai 2018. Grâce à un réseau conséquent, il réussit à placer une trentaine de consultants nantais en entreprises en à peine 5 mois. En effet la mission principale de son cabinet consiste à mettre en relation des consultants freelance avec des entreprises ayant des besoins spécifiques dans le domaine du digital.

Il se considère lui-même comme un « agent » de freelance, son rôle étant de rechercher et sélectionner les meilleurs profils selon la demande. Selon ses propres mots, il s’agit d’un « métier riche humainement parlant »grâce aux nombreuses rencontres qu’il peut faire au quotidien.

Pour veiller au bon déroulement de la collaboration entre les consultants et les entreprises, Frédéric Berlie organise également des rendez-vous permettant de faire un bilan avec les deux parties. Un métier riche et dynamique qui demande une présence et un solide réseau afin de créer une véritable communauté de freelances.

A la fin de la masterclass, Frédéric Berlie donne quelques conseils aux étudiants. Dans un premier temps il déconseille de se lancer en freelance en sortie d’étude, il estime qu’il est préférable de se forger une véritable expérience en entreprise ou en agence. En effet, en plus de gagner en expérience professionnelle, cela permet aussi de se créer un réseau. C’est la constitution d’un réseau qui sera très utile pour se lancer, par la suite, en tant que freelance. Les étudiants de 3e année remercient Frédéric Berlie de leur avoir consacré du temps, d’avoir partagé son expérience et répondu à toutes leurs questions.

Cet article vous a été proposé par Marine Belliard, étudiante en 3e année à l’ISEG Nantes.

Fermer le menu