Learning Trip : une expérience incroyable et inoubliable au coeur de la Silicon Valley

Qu’est-ce le Learning Trip à la Silicon Valley ?

Marjorie : « A seulement 20 ans, j’ai vécu mon rêve américain »
Le Learning Trip proposé au sein de l’ISEG Bordeaux est une expérience incroyable. Il s’agit d’une semaine d’immersion au cœur même de la Silicon Valley et dans la ville mythique de San Francisco. Cette semaine est proposée dans le cadre même de nos études. Cette aventure permet aux étudiants qui le souhaitent de visiter et de découvrir les entreprises et start-ups situées en plein coeur de la Silicon Valley. L’objectif étant d’approfondir nos connaissances et de développer notre propre réseau professionnel à l’international.

Claire : « Une expérience incroyable et inoubliable au coeur de la Silicon Valley »
Le Learning Trip à San Francisco que nous a proposé l’ISEG Bordeaux est un voyage d’études d’une semaine à la Silicon Valley. Ce voyage nous a permis de nous plonger dans l’écosystème de la « Tech » et des start-up. C’est une réelle opportunité pour les étudiants de réaliser ce voyage d’études. Il nous a permis de rencontrer des professionnels donc d’élargir notre réseau professionnel et de faire du networking. Les rencontres que nous avons faites lors de ce voyage restent inoubliables. Passionnés par leur travail et grâce à une grande ouverture d’esprit, les professionnels que nous avons rencontrés nous ont permis de nous immerger dans leur domaine. Nous avons pu échanger avec eux et découvrir leurs univers.

Que vous a apporté cette expérience unique ? Qu’avez-vous appris ?

Marjorie : « Rien n’est impossible, tout est réalisable »
Cette expérience m’a permis de découvrir un nouveau pays, de nouvelles méthodes de travail mais aussi une organisation ainsi qu’un fonctionnement des entreprises totalement différent du modèle français. C’est dans des moments comme celui-là que l’on se rend compte que rien n’est impossible et que tout est réalisable. La Silicon Valley est un endroit où tout devient réalisable malgré les à-priori. Cette expérience nous permet de prendre du recul et de percevoir les choses de manière différente et sous un nouvel angle.

Claire : « Aux États-Unis, il faut avoir échouer au moins une fois pour pouvoir réussir à réaliser quelque chose de grand »
Cette expérience m’a fait grandir personnellement et m’a également aidé à comprendre que la culture américaine que ce soit la culture d’entreprise ou la culture du pays est assez différente de la culture française. Par exemple la culture de la start-up n’est pas du tout la même que celle que nous avons en France. Ils ont une autre manière de penser. Ils voient les choses en grand et rien ne les arrêtent. Ils n’ont aucun tabou. Aux États-Unis, il faut avoir échouer au moins une fois pour pouvoir réussir à réaliser quelque chose de grand. La Silicon Valley est une région extrêmement innovante dans tous les types de secteurs où tout peut arriver. Les États-Unis sont beaucoup plus avancés que nous en technologie. On dirait qu’ils sont capables de tout. La culture américaine est la force des États-Unis. Ils sont vraiment dans une dynamique d’innovation, d’amélioration et réfléchissent sans cesse à réinventer le futur. C’est le pays où rien n’est impossible.

Quelles entreprises avez-vous visitées ? Quels professionnels avez-vous rencontrés ?

Marjorie : « Nous avons eu la chance de visiter certaines grandes entreprises connues à l’international comme Google ou encore Cisco »
Cette semaine ne s’est pas seulement concentrée sur des géants mondiaux mais également sur certaines start-up françaises mais aussi américaines telles que French Founders, Parisoma ou encore GetAround. Nous avons eu la chance de rencontrer de nombreux professionnels experts dans leur propre domaine, qu’il s’agisse de la conception de jeux vidéo avec l’entreprise Unity ou bien du codage avec les talentueux étudiants de l’école 42.

Voici les entreprises que nous avons visitées :

  • Parisoma : Pierre Letoublon, Aurelia Laff
  • Matters Tech : Baptiste Manson
  • DocuSign : Boris Pavlovic
  • Unity : Nicolas Mileau
  • Autodesk : Mary Spiecer
  • French Founders : Alexandre Bejaoui
  • Getaround : Jean Michel Boujon, le directeur marketing
  • Cisco : Joel Barbier, marketing manager
  • Ecole 42 : Jamie Parenteau
  • Google : Amy et Chewy
  • Plug and Play : Naeem Zafar

Vous avez été plongé au cœur du pôle mondial des entreprises et des industries de pointe, qu’en avez-vous retenu ? Dans quel état d’esprit revenez-vous ?

Marjorie : « Tout objectif peut être atteignable et réalisable »
A l’issue de cette semaine, notre vison ainsi que notre état d’esprit changent du tout au tout. Pour ma part, je ressors grandie de cette fabuleuse expérience. J’ai aujourd’hui une vision beaucoup plus internationale du monde de l’entreprise. Cela m’a permis de découvrir différentes méthodes de travail et de développer une certaine ouverture d’esprit vis à vis du monde de l’entreprise. Il est difficile de mettre des mots sur ce que l’on a vécu mais je réalise alors que tout objectif peut être atteignable et réalisable. Il faut juste se donner les moyens et la volonté pour réussir. Ce voyage nous a également permis de découvrir une nouvelle culture ainsi qu’un mode de vie et des modes de consommation différents de celui que nous connaissons sur le continent européen. Ce point devient alors un atout pour nous, futurs marketeurs et communicants qui aspirons à une carrière professionnelle à l’international.

Claire : « Il faut croire en ses rêves et ses projets »
Il ne faut surtout pas abandonner aux premières épreuves difficiles ou obstacles. Mon état d’esprit à l’heure actuelle : j’envisage de revenir aux États-Unis pour travailler là-bas.

Avez-vous pu approfondir vos connaissances en stratégie digitale et en marketing 2.0 ?

Marjorie : « Le monde est en pleine révolution du digital et nous aussi »
Cette expérience m’a fait retenir une chose principale : le digital ne cessera jamais d’évoluer et de nous surprendre. Qui aurait cru qu’un jour, des voitures conduiraient de manière autonome, que le WIFI serait disponible gratuitement et dans la grande majorité des rues de la ville, que des grandes entreprises comme Uber, Facebook ou encore Google iraient demander des conseils à des start-ups. Le digital est l’avenir de la société et de notre monde en général. D’ici quelques années, il nous sera impossible d’effectuer certaines tâches quotidiennes sans utiliser le digital. Le monde est en pleine révolution du digital et nous aussi.

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent partir pour le Learning Trip ?

Marjorie : « Je ne peux qu’encourager les étudiants à s’inscrire à la prochaine session de Learning Trip »
Il s’agit d’une expérience à la fois humaine et professionnelle. Vous aurez la chance de rencontrer des étudiants qui étudient dans les autres campus de l’ISEG en France et de vivre des moments à la fois incroyables et inoubliables à des milliers de kilomètres de chez vous. Sur le plan professionnel, vous aurez la possibilité de rencontrer des professionnels qui n’hésitent pas à partager leur parcours, leurs passions et leurs expériences dans différents domaines. C’est une opportunité incroyable de pouvoir se constituer un réseau à l’international dans le cadre de ses études pour  pouvoir débuter une carrière ou réaliser un stage à l’étranger. De cette semaine je ne retiendrai qu’une seule chose : « A seulement 20 ans, j’ai vécu mon rêve Américain ! »

Claire : « Foncez sans hésitation »
Ce voyage est riche en rencontres que ce soit sur le plan professionnel ou personnel. Nous avons la chance de partir avec les autres campus de ISEG France, ce qui nous permis également de créer des liens avec d’autres étudiants. Ce voyage d’études est enrichissant sur tous les plans.

Cet article vous est proposé par Marjorie Royer et Claire Touchard, étudiantes à l’ISEG Bordeaux. Si vous aussi vous êtes intéressé(e) par le digital, le marketing et la communication, venez nous rencontrer sur nos prochaines journées portes ouvertes.

Fermer le menu