celine_becam_iseg_guest_ecole_marketing_communication_nantes

ISEGuest : L’aventure marketing de Céline Becam !

Céline Becam, directrice marketing et communication au sein de l’entreprise Newclip Technics, était présente à l’ISEG ce mercredi 3 octobre. Parcours, anecdotes, conseils, Céline a su trouver les mots pour partager son aventure en marketing et communication…

Après avoir fait des études en droit, puis en sciences politiques, Céline Becam devient finalement attachée de presse en agence, pendant presque six ans. Elle travaille ensuite pour la marque Sodastream, où elle a pour mission de faire d’un produit, une marque. Elle commence seule dans la partie marketing et communication, puis termine au commande d’une équipe de trois personnes. Quoi de plus important en marketing que de savoir travailler en équipe ? En effet, Céline met en avant la nécessité d’un « fonctionnement en team », selon ses dires, dans ce domaine. Directrice ou pas, elle estime que chaque membre d’une équipe apporte quelque chose. Elle conseille alors aux étudiants d’oser, mais surtout de croire en soi et en son projet. C’est le meilleur moyen de le défendre et d’y arriver.

Suite à l’aventure Sodastream, Céline Becam entre à Newclip Technics, entreprise dans le milieu médical. Chez Sodastream, Céline axait sa communication sur un objectif environnemental avec la volonté de réduire la consommation de plastique. C’en est tout autrement chez Newclip Technics ! Elle doit, au contraire, promouvoir l’utilisation du plastique dans le domaine chirurgical. Leçon tirée de Céline
: le marketing demande de la flexibilité et de l’adaptation. Effectivement, la directrice affirme que, pour travailler dans ce domaine, il faut aimer le challenge et ne pas avoir peur du changement.

Enfin, son histoire la plus marquante est la création d’un spot télé pour Sodastream. Céline Becam raconte alors que pour mettre en avant la marque, son équipe a choisi de réaliser un spot publicitaire avec Scarlett Johansson. En réalité, ce spot ne devait pas être accepté. Il avait pour objectif de créer un bad buzz sur lequel la marque avait prévu de rebondir. L’ancienne directrice marketing de Sodastream utilise cette anecdote pour faire passer un message : le marketing c’est se fixer des objectifs et surtout de prendre des risques ! Pour conclure, elle confie aux étudiants qu’il est humain de se tromper. Mais qu’il est indispensable d’apprendre de ses échecs.

Cet article vous a été proposé par Constance Renaudin, étudiante en 3e année à l’ISEG Nantes.

Vous pouvez visionner l’intégralité de sa conférence en cliquant ici.

Si vous aussi, vous souhaitez intégrer une école de marketing et de communication à la rentrée, n’hésitez pas à nous rencontrer à l’occasion de nos prochaines journées portes ouvertes.

Fermer le menu