WORKSHOP : l’inspection du travail s’invite à l’ISEG Strasbourg

La semaine dernière, les étudiants de 2e année ont participé à un workshop avec l’inspection du travail. Les workshops d’une durée d’une semaine, permettent aux étudiants de travailler sur des cas concrets de marque dans des conditions semblables à celles des entreprises.

Un annonceur étatique

Du 16 au 20 novembre dernier, l’ISEG Strasbourg a reçu Thomas Kapp, Directeur Régional de l’inspection du travail du Bas-Rhin. Il est venu présenter en début de semaine la thématique sur laquelle les étudiants devaient travailler.

La mission : trouver des leviers pour faire connaître et valoriser les actions de l’inspection du travail. En seulement quatre jours, ils ont dû proposer au client un plan d’actions en communication permettant de répondre à la problématique posée.

Lancement du workshop

Compte tenu de la situation sanitaire, le lancement de ce workshop s’est effectué à distance, chaque étudiant derrière son écran. De son côté, Thomas Kapp était présent, en direct, depuis le campus ISEG de Strasbourg pour des contraintes techniques.

inspection-du-travail-workshop-iseg_strasbourg

Lundi dernier nous avons pu assister au lancement de ce workshop en distanciel. J’ai été assez surpris au départ par l’annonceur de cette semaine. Recevoir une administration publique n’est pas commun. Après l’exposition du brief par Thomas Kapp, nous nous sommes dit avec mon groupe qu’il était intéressant de travailler sur ce type d’instance. C’était une bonne opportunité de pouvoir mettre nos différents projets en perspective des autres travaux que nous avons pu mener.

Loic Feist, étudiant en 2e année

Une semaine au service de l’état

C’est ainsi que durant une semaine, la promo 2024 de l’ISEG Strasbourg a rythmé ses journées par des visioconférences entre étudiants ; afin de travailler en groupe et d’avancer efficacement sur le projet en cours.

Pour que le workshop se déroule dans de bonnes conditions, des professionnels étaient présents et naviguaient entre les groupes pour encadrer les étudiants.

Mais ce n’est pas tout, chaque jour avait lieu un rendez-vous journalier avec l’ensemble de la classe pour une session questions/réponses avec l’équipe éducative, dédiée à ce projet.

Cela permet de confronter les idées et de débattre sur les actions à mener vis-a-vis de ce workshop.

Une nouvelle fois, et comme en mars dernier, nous avons travailler à distance avec mon groupe sur Teams. Il s’agit de la plateforme mise à disposition par l’ISEG pour pouvoir échanger et travailler. Des réunions étaient organisées chaque jour en plus de celles mises en place par l’école. L’objectif de celles-ci étaient d’organiser nos idées et de travailler activement sur les tâches à réaliser. C’est une habitude à prendre, mais comme ce système est mis en place depuis quelques semaines maintenant, on s’y fait.

Loic Feist, ISEG2

Les restitutions

A la fin d’une semaine de réflexions intenses, les étudiants ont passé les soutenances permettant de restituer le travail fait durant ces quatre jours. Ces présentations ont été effectuées le vendredi 20 novembre dans la matinée, devant le jury qui les a accompagné durant la semaine.

inspection-du-travail-workshop-iseg_strasbourg

Au vu de la qualité des recommandations, ce n’est pas un mais deux groupes d’étudiants qui ont été sélectionnés. Ces groupes vont donc collaborer avec l’inspection du travail et le ministère du travail . Leurs missions sera de déployer leurs recommandation d’abord sur un plan local puis national.

Retrouvez toute l’actualité du campus sur le blog.