Échange avec Antoine Franchetti, étudiant en 5ème année et en CDD chez KIABI

Nos étudiants en master choisissent très souvent la voie du contrat de professionnalisation pour la facilité d’embauche par la suite. Il arrive même que certains se voient proposer une offre avant même de recevoir leur précieux diplôme !

Zoom sur Antoine Franchetti, étudiant en 5ème année et déjà embauché en tant que Product Owner chez KIABI.

Peux-tu te présenter ?

« Je suis Antoine, j’ai 22 ans et j’ai fait l’intégralité de mon cursus à l’ISEG. En 4ème année, j’ai choisi la spécialisation Digital Manager pour mon master.

C’est mon stage de 3ème année chez Ikomobi, une agence de développement de site web et d’application mobile, qui m’a donné le goût du digital et de la gestion de projet. En 4ème année, j’ai fais mon stage à la Plaine Images où j’ai travaillé à la refonte de leur site web, en lien avec une agence de développement. La force de ce stage ? J’ai eu énormément d’interlocuteurs : techniques, métiers, dirigeants, salariés…

Aujourd’hui, je suis chez KIABI suite à mon stage de fin d’étude. »

Et ton entreprise ? Quelles sont tes missions ?

« Chez KIABI, je suis Product Owner : je veille à ce que le site web réponde au mieux aux besoins et attentes des clients de la marque et à ce que les équipes travaillant sur ce site web (e-merchandising, SEO, publishing…) aient les meilleurs outils pour faire vivre le site.

Je suis un chef de produit mais pour le web, le site est mon produit.

Une partie de mon métier est ce qu’on va appeler « l’idéation » : suite à des retours clients, ou une idée d’un collaborateur, je vais travailler avec une équipe UX/UI et des experts métiers à la conception d’une solution/fonctionnalité/nouvelle expérience. Mon rôle est aussi d’arbitrer les idées et de prioriser les demandes. Si une nouvelle fonctionnalité doit être sur le site, elle passe forcément par le Product Owner. Une fois que la fonctionnalité a été imaginée, je travaille avec une équipe de développeur pour l’intégrer sur le site. Lorsqu’elle est mise en ligne, je fais appel à un web-analyste et aux experts métiers si besoin pour faire le bilan et identifier si la solution a bien répondu au besoin initial.

Je peux travailler sur des gros projets (comme une nouvelle fonctionnalité de remboursement pour nos clients), mais aussi sur un changement de design pour un formulaire, par exemple. C’est un métier très enrichissant où je ne fais jamais la même chose et je travaille avec énormément de métiers différents. »

 

Comment as-tu décroché ton contrat ?

« En 4ème année, nous avons travaillé pour KIABI sur un projet d’expérience client. Nous sommes allés dans leur locaux pour faire la restitution et nous avons rencontrer une partie des équipes. De là, j’ai pris contact avec eux et j’ai tenté ma chance en 5ème année pour un stage dans leur équipe innovation. Suite à ce stage, mon responsable m’a proposé un CDD que j’ai tout de suite accepté. »

As-tu des conseils pour les étudiants ?

« Si je dois donner un conseil aux étudiants, c’est de ne pas hésiter à se spécialiser ou à devenir expert dans un domaine.

La force de l’ISEG, c’est de nous rendre compétent sur toutes les facettes du marketing et de la communication.

Cependant, si vous avez plus de facilité et d’intérêt dans un domaine (SEO, UX, marché de l’automobile, design…), il ne faut pas hésiter à creuser le sujet et ne pas se contenter de suivre ses cours.

Les entreprises aiment faire appel à des experts et ne cherchent pas toujours quelqu’un « un peu bon » sur tous les domaines. Pour parler de mon expérience personnelle, j’ai très vite souhaité me spécialiser dans la méthodologie de gestion de projet web. Pour cela, j’ai passé une certification en suivant des cours supplémentaires pendant 3 mois, j’ai participé à des meetups pour rencontrer des personnes de ce milieu, j’ai lu énormément d’articles et de livres autour de ce sujet.

Aujourd’hui, je fais un métier qui me plait à la suite de mes études car j’ai le sentiment que cette spécialisation a joué dans mon recrutement. »

Ces années à l’ISEG résumées en quelques mots ?

« Comme j’ai pu le dire précédemment, l’ISEG fait de ses étudiants des experts en marketing et communication. Avoir 3 années de cursus général est un vrai plus et la spécialisation se fait presque naturellement pour les deux dernières années.

Mais la grande force de l’ISEG et là où j’ai pris le plus de plaisir, c’est son aspect projet/pratique. C’est plus d’une dizaine de projets pour de vraies entreprises que nous avons réalisé. Pour en citer quelques une : la fondation abbé pierre, Charal, Verquin, Kiabi, Intersport… Ce fût 5 années très enrichissantes que je ne regrette pas du tout ! »

 

Retrouvez toute l’actualité du campus et les témoignages de nos étudiants sur le blog !

Fermer le menu