[ISEG One] Rencontre avec Samir Amellal, Président d’HAVAS Helia

Ce mardi 10 octobre, nous avons l’honneur d’accueillir sur le campus de l’ISEG de Lille Samir Amellal l’actuel président d’Havas Helia, la filiale CRM et Data d’Havas Paris. Ce spécialiste de la data est venu présenter et échanger avec nos étudiants et anciens diplômés de l’Intelligence Data et de l’évolution de l’Intelligence Artificielle (IA).

Après un début de carrière chez La Redoute en tant que Data Analyst, Samir Amellal évolue comme chef de projet data et notamment sur des sujets R & D pour l’entreprise japonaise NTT DoCoMo. En 2009, il intègre le groupe Publicis en tant que Directeur de compte / Expert en data et digital chez Publicis ETO. Par la suite, en 2013, il est le nouveau Directeur de business unit Data et directeur général adjoint de Publicis ETO. Puis en 2014, il devient chief data officier de Publicis France.

En 2017, il rejoint le groupe Havas et notamment la filiale Fullsix Paris pour laquelle il est nommé Directeur Général. Le Groupe Havas lance en 2018 sa filiale Havas Helia, dédiée au CRM et à la Data avec principalement des salariés de Fullsix. Samir Amella en est le Président et Directeur Général.

INTELLIGENCE DATA / INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : ENJEUX ET EVOLUTIONS !

C’est en toute simplicité et avec beaucoup de passion que Samir Amellal a tenu une conférence sur l’IA et la data à l’ISEG de Lille. Il est revenu sur le concept de data : une ressource abondante, riche et précieuse. Mais également son évolution au fur et à mesure des années et des investissements en R & D.

En tant qu’expert dans la data depuis ses débuts professionnels, Samir Amellal nous a expliqué le raisonnement probabiliste qu’utilise les data scientist pour enregistrer, observer, comprendre et représenter les données. Ces mêmes données qui permettent de comprendre le comportement des consommateurs et produire les dispositions Marketing nécessaires.

Samir Amellal

Avec le modèle de programmation MapReduce, le traitement des données est réparti sur différents processeurs, qui en ressortent une seule réponse cohérente.  L’évolution des systèmes d’analyse des données ainsi que la puissance de calcul des machines ont donc permis de faire basculer l’IA de la science-fiction à la réalité. L’IA dite forte s’adapte à l’instabilité du monde, est sensible aux conditions initiales. Ainsi, quand l’environnement change, l’IA apprend et s’adapte.

Le croisement entre la data et l’IA est inévitable : la data sert actuellement dans l’évolution de la robotique. Elle permet au robot doté de l’IA de réaliser une action naturelle pour nous, mais qui relève de l’exploit pour lui. Samir Amellal nous a présenté une vidéo de la société Boston Dynamics qui développe des robots capables de se déplacer dans la neige ou encore de s’occuper de la logistique (voir la vidéo)

L’IA : PARADIS OU ENFER ?

Samir Amellal a abordé une question que chacun se pose : faut-il craindre l’IA ? Les robots seront-ils une menace pour l’humain lorsqu’ils seront trop autonomes et conscients ? Sur le sujet, les avis des grands noms du monde high-tech sont controversés. Si certains craignent en effet la prise de pouvoir des robots sur les humains (notamment Bill Gates et Stephen Hawking), d’autres y voit l’espoir de résoudre les problèmes de l’Humanité.

INTELLIGENCE DATA : QUEL AVENIR POUR LES MARQUES ?

Pour clôturer cette conférence captivante, Samir Amellal nous explique que l’intelligence data permet une nouvelle relation client. En effet avec une analyse des données plus poussée et mieux exploitée, les marques peuvent répondre aux attentes des clients en termes d’expérience et ainsi favoriser la fidélité. Certaines entreprises françaises, comme Décathlon, ont saisi l’intérêt de l’intelligence Data et ont ainsi adapté leur stratégie marketing pour répondre aux attentes identifiées des clients.

Un grand merci à Samir Amellal qui a pris le temps de venir échanger avec nous sur un sujet aussi complexe que passionnant qu’est l’IA.

Samir Amellal