[Stage] Laura, MCS4, Chargée de mission marketing chez Gaumont Pathé Toulouse

Après avoir expérimenté différents secteurs professionnels lors de ses précédents stages, Laura a eu envie de se faire plaisir et de découvrir l’industrie du cinéma, qui la passionne depuis toujours.

Hello Laura ! Tu as rejoint le département marketing des cinémas Gaumont Pathé à Toulouse, quelles sont tes missions ? 

Hello !
Depuis Mai, je suis chargée de mission marketing au sein des cinémas Gaumont Pathé de Toulouse.
Pendant 4 mois je vais donc mener à bien 4 grandes missions au sein du cinéma Gaumont Wilson qui sont surtout des missions de marketing stratégique.
La première mission qui m’a été confiée est de faire de la veille. On retrouve en effet 10 cinémas répartis sur l’agglomération toulousaine et je suis chargée de répertorier leurs programmations respectives toutes les semaines afin de pouvoir analyser leur performance sur la semaine et donc adapter notre propre programmation à la leur. C’est un travail qui se fait conjointement avec les directeurs des deux cinémas Gaumont (Labège et Wilson).

En parallèle, je suis chargée de trouver des solutions marketing pour développer les abonnements CinéPass. En effet, une nouvelle formule dédiée aux moins de 26ans vient d’être mise en place et je suis donc chargée d’analyser le marché et de proposer des solutions pouvant nous permettre d’atteindre nos objectifs annuels.
Ensuite, toujours en lien avec cette deuxième mission je suis chargée d’analyser le marché des -26ans/étudiants afin d’anticiper leurs nouveaux modes de consommation, capter cette clientèle et la fidéliser. C’est une mission qui nécessite d’être souvent sur le terrain dans le cinéma et observer, communiquer avec le personnel en contact pour déceler ces nouvelles attentes et comportements.

Enfin, j’ai récemment été chargée du community management à la suite du départ de la stagiaire en communication. Les deux cinémas Gaumont ont en effet chacun leur page Facebook respective qui sont suivies par deux grandes communautés bien distinctes. Je suis chargée de planifier et d’écrire les publications conjointement avec ma collègue chargée de mission communication afin de communiquer sur les nouveaux films, les avant-premières avec équipe, les innovations technologiques ou encore les jeux-concours.

Des missions très complètes ! As-tu rencontré des difficultés lors de ta prise de poste ? 

Je n’ai pas eu de grandes difficultés pour le moment à effectuer les tâches demandées mais plutôt à comprendre le fonctionnement d’un cinéma aussi grand que le Gaumont Wilson, ainsi que le secteur très contrôlé par la CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée), ce qui est nécessaire pour formuler des solutions pertinentes.

Pourquoi choisir de faire ton stage dans le domaine du cinéma ? 

Depuis ma première année à l’ISEG, j’ai toujours rêvé d’intégrer les cinémas Gaumont. Je pensais que le marketing se faisait seulement à Paris ce qui est vrai, mais chaque cinéma a une part d’autonomie et peut donc accueillir des stagiaires. J’ai donc cherché un contact sur LinkedIn qui travaillait au Gaumont Wilson et à qui je pouvais envoyer ma candidature. J’ai eu de la chance puisque j’ai pu communiquer avec le directeur d’agglomération qui a eu la gentillesse de lire ma candidature, de me recevoir en entretien et de m’accepter.

J’ai choisi les cinémas Gaumont car j’avais envie de travailler dans un secteur qui me plaisait. J’ai souvent fait des stages dans des secteurs qui ne me plaisaient pas comme le bâtiment ou l’électronique et pour un stage de 4 mois j’avais envie de me faire plaisir. J’aime tellement aller au cinéma que je me suis dit que ce serait l’endroit parfait pour un stage.
Aujourd’hui je m’y sens tellement bien que j’ai du mal à me dire que le stage va s’arrêter en Septembre !

Comment ce stage complète-t-il ta formation à l’ISEG Toulouse ?

J’apprends beaucoup notamment parce que mon maître de stage me laisse une grande autonomie pour trouver des solutions par moi-même et pour me responsabiliser. J’apprends notamment à respecter les délais et m’organiser dans la charge de travail. Je dirais que les connaissances théoriques apprises à l’ISEG ne me servent pas forcément de manière pratique mais m’ont plutôt appris à raisonner et établir une démarche marketing. On apprend toujours ‘sur le tas’ les spécificités du secteur et de l’entreprise mais c’est à l’école qu’on apprend à structurer sa pensée et raisonner.

Un conseil à donner pour conclure ? 

Si j’avais un conseil à donner pour la recherche de stage, je dirais qu’il faut utiliser LinkedIn au maximum. C’est réellement un réseau réactif qui permet de se mettre en valeur, de cibler les gens à qui l’on veut parler et leur parler directement.