[SAGA DES STAGES] Un passage chez Street Bouche

Aujourd’hui c’est au tour de Victoire, une élève de 1ère année à l’ISEG Marketing & Communication School de Strasbourg.

Peux-tu nous parler de toi en quelques mots ?
Je m’appelle Victoire, j’ai 21 ans et je suis en 1ère année à l’ISEG Marketing et Communication School. Avant d’en arriver là, j’ai eu un Bac S puis j’ai commencé une double licence en chimie et biologie. J’ai arrêté à la fin de la 2ème année, après avoir validé les 4 premiers semestres parce que je ne me voyais pas travailler en laboratoire toute ma vie.
J’ai besoin de bouger, d’être en contact avec des gens. Je me suis alors demandé ce qui me plaisait et j’ai directement pensé à la musique, à sortir, à voyager. J’ai cherché à mettre en relation ce qui me plaisait avec un projet d’avenir. L’événementiel est une des pistes qui m’a séduite.

Comment es-tu arrivé dans ton entreprise ?

Pour finir la 1ère année, je voulais absolument faire un stage qui allait m’être utile pour la suite de mon cursus, donc un stage dans l’événementiel, plus précisément dans la musique. J’ai envoyé des mails aux Eurockéennes et aux Décibulles qui n’ont jamais eu de réponses.
Une des mes connaissances a été bénévole au Street Bouche Festival de septembre 2017 et m’a donné le contact de la responsable bénévole. On a échangé par mail, planifié un entretien et j’ai finalement été prise.

Quelles sont tes principales missions ?
Ma principale mission est la mise en place du Fresh Merch, la partie locale du festival. Là où les talents culinaires de la région sont mis à l’honneur.
Je dois faire des recherches de fermes, éleveurs, pâtissiers, agriculteurs etc. et leur proposer de tenir un stand sur le festival. Je les contacte par mail et par téléphone, je m’occupe de faire la relance. Je leur indique les tarifs, les différentes tailles de stand que l’on peut mettre en place. J’échange avec eux sur les propositions de plats et d’ateliers qu’ils proposeront le jour du festival.
Je m’occupe également du compte Instagram du Street Bouche et je réalise un calendrier éditorial de publication sur Facebook pour annoncer les stands et food trucks qui seront présents sur le festival.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ce stage?
La responsabilité qu’on me donne. On me fait confiance et je me débrouille seule au maximum.

Rencontres-tu des difficultés ?
Les échanges ne sont pas toujours positifs avec les prospects, il faut les persuader et les motiver.
En ce qui concerne les publications, c’est parfois difficile de trouver un contenu, mais avec un peu de temps, l’inspiration vient…

Parle-nous de ton entreprise.
Je ne fais pas mon stage en entreprise mais dans une association : Street Bouche. L’esprit de Street Bouche repose sur 4 éléments fondamentaux : de la bonne cuisine, de la musique, une éthique pour minimiser l’impact sur l’environnement et participer au développement local.
L’objectif de Street Bouche est de réunir des restaurateurs de qualité pour proposer une cuisine réalisée avec des produits sains, locaux et saisonniers. Street Bouche est aujourd’hui la référence street food dans l’est de la France.
Street Bouche a déjà organisé 6 événements depuis le lancement en 2016 :
– 2 festivals : en septembre 2016 et 2017, le 3ème arrive en 2018. Lors de l’édition 2017, 5 pays étaient représentés par des cuisiniers et artistes, il y avait 17 stands de producteurs locaux et 17 food trucks et restaurateurs ainsi que 90 bénévoles impliqués. 30 000 personnes réunies sur 2 jours, 50 médias impliqués, 18 000 repas servis et 442 000 personnes touchées sur les réseaux sociaux
– 4 corners (petites éditions) en janvier 2017, avril, mai et juin 2018 avec une dizaine de stands et producteurs locaux

Qu’est-ce que cette expérience t’a apporté pour le moment ?
J’apprends à me débrouiller seule sans que personne ne soit constamment derrière moi. Je développe un certain esprit commercial. J’apprends à rédiger des mails professionnels, à communiquer avec mes collègues. J’améliore mes compétences en ce qui concerne les réseaux sociaux.

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui cherchent un stage ?
Le stage est important pour la suite, il faut chercher une mission susceptible de nous apporter des compétences professionnelles, faire quelque chose qui nous plaît et qui nous servira dans le futur. Même si ce n’est pas facile et qu’on ne trouve pas forcément celui que nous voulons en particulier, il ne faut pas se décourager et on finit toujours par trouver, avec un peu de persévérance !

Quelles sont tes ambitions pour la suite ?
J’aimerais continuer à faire des stages dans ce domaine, voir si ça me plaît toujours autant et envisager un futur métier dans l’événementiel.