[SAGA DES STAGES] Une rencontre chez Arthur Metz

Nous nous retrouvons aujourd’hui au cœur des caves Arthur Metz, accueilli par Fabien Schaeffer, un étudiant en 3ème année à l’ISEG Marketing & Communication School Strasbourg. Vous allez y découvrir un élève motivé et passionné !

Peux-tu nous parler de toi en quelques mots ?

Je m’appelle Fabien, je suis en 3ème année à l’ISEG Marketing & Communication School Strasbourg. L’année prochaine, je souhaite m’orienter vers le Brand Management. Depuis mon enfance, j’ai baigné dans les vignes, ce qui a développé chez moi une passion autour du monde du vin. J’oriente donc tout naturellement mon projet professionnel dans ce domaine (marketing ou communication).

Comment es-tu arrivé chez ARTHUR METZ ?

C’est une entreprise qui est à côté de chez moi mais surtout très connue : une référence du crémant en Alsace.

De plus, mes parents collaborent avec la maison METZ, ce qui m’a déjà donné un 1 er un premier aperçu de la marque.

J’ai postulé suite à une annonce, ça a pris un peu de temps : après deux entretiens, j’ai été intégré dans l’équipe au sein du caveau à Marlenheim.

Quelles sont tes principales missions ?

Ma mission principale est d‘accueillir et conseiller le client.

Mais j’ai des projets à côté :

– La communication autour des portes ouvertes (flyers, bâches publicitaires, visuels pour réseaux sociaux). Pour ce faire, j’ai collaboré avec la chargée de développement web (elle poste et moi je crée les posts)
– Je vais aussi travailler sur un projet de réalisation d’un catalogue en B to B : il s’agit de la présentation de ce qu’on peut proposer sur nos différents sites aux entreprises. Ce sont des activités pour des sorties entreprises ou des séminaires.
– Je réalise le facing du magasin de vente de Marlenheim, ce qui signifie repenser la charte graphique, la rendre plus claire et plus intuitive pour les clients.
Je suis plus ou moins polyvalent et c’est ce qui est vraiment intéressant.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ce stage ?

Le fait de travailler dans le vin et puis la proximité avec le client, la diversité des missions, l’ambiance de travail. Tout ce que je peux apprendre au fil des semaines.
Et évidement, l’expérience que j’acquière au fur et à mesure.

Rencontres-tu des difficultés ?
On rencontre toujours des difficultés au quotidien, ça ne fait qu’un mois et demi que je suis là et je ne connais pas encore tous les rouages du système, le fonctionnement de l’entreprise en détails. Alors, je vais voir mes collègues, j’explique mon problème et ils m’aident.

Mais aussi de savoir gérer les réclamations des clients, sachant que j’ai du mal à garder mon calme. C’est une bonne école pour se canaliser, apprendre à toujours avoir une réponse adaptée au client.

 

 

 

 Parle-nous de ton entreprise.

ARTHUR METZ est un des acteurs majeurs du crémant et du vin et Alsace. Il appartient au Grand Chais de France qui était un groupe alsacien et qui est le premier exportateur français de vin au monde.
Le site de Marlenheim emploie environ 100 personnes
Le pôle Alsace est composé de 3 ou 4 points de vente (Colmar, Barr, Marlenheim) répartis le long de la route des vins d’Alsace.
Le groupe possède des domaines dans toutes les appellations de vin en France : Bourgogne, Bordelais, Pays de Loire, Côtes du Rhône et Languedoc.
Le groupe a aussi des propriétés à l’étranger, en Espagne et en Hongrie, ce qui lui permet de proposer une gamme de produits très large afin de satisfaire un maximum de clients et toucher le plus de monde possible.
Par exemple on propose du JP Chenet qui est exporté dans 144 pays différents.
On a aussi accès au Grand Cru Bordelais : une place sur le grand marché des Bordeaux !
Ou encore de grands vins comme Pétrus ou Château Margaux.

 

 

fab2.jpg

Qu’est-ce que cette expérience t’a apporté pour le moment ?

Une première expérience dans le monde du vin, c’est ce qui me fallait pour continuer plus tard dans ce domaine et toute l’expérience que l’on peut acquérir dans un magasin.
J’ai pris une certaine aisance, la gestion d’imprévus et le travail en équipe.

fab3.jpg

L’application de ce qu’on apprend en cours sur le terrain directement qui est essentiel dans un stage.

x

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui cherchent un stage ?

– Bien chercher le domaine qui les intéresse, se poser la question de ses passions. Si on fait les choses avec passion, on les fait avec plaisir : on profite de notre stage. Se rendre compte si cette passion est en adéquation avec la vie professionnelle.

– Bien se renseigner sur l’entreprise avant un entretien.

Quelles sont tes ambitions pour la suite ?

De préférence, toujours dans le vin, dans une grande maison, pourquoi pas partir en Champagne, dans le Bordelais ou dans les Côtes du Rhône… s’ils veulent bien de moi dans un service communication ou marketing, ce serait avec plaisir.
Et à terme pourquoi pas à l’international, mais une expérience préalable en France est préférable.

x

As-tu un sujet en lien avec ton stage, ou une anecdote que tu tiens à nous raconter ?

J’ai pu servir le frère du fondateur du groupe sans le savoir, je l’ai appris une fois en caisse !

Merci pour cette interview !

A bientôt.