Ava Gozlan : community manager chez Grazia

Ava Gozlan, étudiante en 4ème année à l’ISEG Marketing & Communication School Paris, a effectué son stage chez Grazia, magazine féminin spécialisé dans la mode.

Dans quelle entreprise avez-vous effectué votre stage ? 

J’ai effectué mon stage chez Grazia, le magazine hebdomadaire féminin axé sur la mode. J’ai poursuivi ce stage pour une durée de 6 mois.

Comment l’avez-vous décroché ? 

L’an dernier, j’ai réalisé mon stage de troisième année en presse également, le magazine We Demain. Un magazine axé sur les nouvelles technologies, les avancés écologiques… rien à voir avec Grazia ! J’ai gardé contact avec mon responsable de stage qui m’a mis en relation avec la rédactrice en chef digitale chez Grazia.

Pouvez-vous nous décrire vos missions ? 

Je suis community manager, je me charge de toute la partie digitale Grazia France sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest). Quotidiennement, je réalise des veilles concurrentielles, je relaye les articles du site et du magazine sur les réseaux, je gère la promotion des nouveaux numéros (y compris un article par semaine pour le promouvoir).

Selon vous, quelles sont les qualités indispensables pour occuper ce poste et que vous apporte-il ? 

Pour occuper ce poste, je pense qu’il faut être dans un premier temps curieux ! J’adore scruter la toile, être à l’affut des tendances, des news…et la découverte de nouveaux logiciels et de nouvelles manières de communiquer. Dans un second temps, être à l’aise avec le web ! J’ai toujours adoré explorer sur le net et je me sens à l’aise avec les outils et les logiciels informatiques.

Ce qu’il m’apporte ? De l’enrichissement, je lis des dizaines d’articles par jour, je découvre de nouveaux outils, de nouvelles plateformes et chaque jour je fais de choses différentes. Bien que mes missions soient similaires, les sujets et les contenus sont à chaque fois différents ce qui me permet d’innover et de ne jamais m’ennuyer !

Un conseil pour vos camarades qui cherchent un stage ? 

Former son réseau, garder contact et ne pas hésiter à demander de l’aide autour de soi.