[Stage] Zelda, MCS2, Assistante événementiel à la Mairie de Toulouse

Etudiante en 2ème année, très impliquée dans les différents événements de l’ISEG, Zelda a souhaité poursuivre sa découverte du milieu événementiel par le biais de son stage de fin d’année. Sa motivation, son enthousiasme et sa passion pour la musique ont été des atouts non négligeables dans sa candidature pour intégrer le pôle Manifestations et Fêtes de la Mairie de Toulouse. Retour sur ses missions !

Hello Zelda ! Tu as intégré le pôle Manifestations et Fêtes de la Mairie de Toulouse, comment se passe ton stage ?

Le Pôle Manifestations et Fêtes de la Mairie de Toulouse a 3 gros événements à organiser sur lesquels j’ai la chance de travailler :

J’ai différentes missions, plus ou moins importantes, qui vont concerner la logistique (les catering, les livraisons, les commandes), les rétroplannings et la sécurité.

14juillet.jpg

Ce sont les missions en aval de l’événement puis, il y a « LE JOUR DE L’EVENEMENT ». Le jour même, on va mettre tout le dispositif sécurité en place (préparé en amont), on va aussi devoir organiser les loges, accueillir les artistes, répondre aux questions, aménager le PC sécurité et j’en passe… Les jours d’événement sont des journées longues et épuisantes, mais aussi tellement enrichissantes !

JourJ.jpg

Au début, quand on me donnait une mission, je posais beaucoup de questions j’avais un peu peur de faire des bêtises (et pourtant j’en ai quand même fait quelques unes), qu’on doute de mes capacités. Maintenant après un mois de stage, j’aborde plus facilement les missions et je me fais un peu plus confiance.

logevirgin.jpg

Comment as-tu trouvé ton stage ?

Pendant le Carrer Meeting organisé par l’ISEG.

Pourquoi avoir choisi ce stage et pas un autre ?

J’ai choisi de faire ce stage, parce que dans un premier temps, je cherchais un stage dans l’événementiel . J’avais donc pensé à des agences. Et puis un jour, sur les murs de l’ISEG, j’ai vu l’annonce du Carrer Meeting et plus particulièrement, une annonce pour un stage à la Mairie de Toulouse. A vrai dire je n’avais jamais pensé à l’événementiel pour un organisme public. Quand j’ai vu que les missions concernaient la Fête de la Musique et le 14 Juillet, j’ai absolument voulu ce stage.

zelda_fetemusique1.jpg

En effet, je suis passionnée de musique et voir les coulisses d’événements aussi importants qui représentent la ville dans laquelle je vis depuis ma naissance ,ça ne pouvait qu’être du plus ! L’ISEG, grâce à ses semaines événements, a su m’apprendre comment promouvoir un évènement, comment chercher des partenaires. Avec la Mairie de Toulouse j’apprends vraiment tout le coté logistique et je me fais des contacts, ce qui est pour moi la base dans les métiers de la communication.

scene.jpg

Quel conseil donnerais-tu à tes camarades en recherche de stage ?

Pour la petite anecdote pendant ce fameux Carrer Meeting, j’ai passé un deuxième entretien pour un autre stage dans lequel j’ai été prise directement. J’attendais tellement la réponse de la Mairie de Toulouse, et je voulais tellement avoir ce stage que deux solutions s’offraient à moi :

Je me suis dis que, quand on veut vraiment un stage, il y a ce truc qui se dégage de toi pendant les entretiens, et je me suis dis que la personne qui m’avait fait passer mon entretien allait le voir. J’ai donc refusé ma première offre et eu, quelques jours plus tard, une réponse positive de la Mairie de Toulouse.

Je pense que, pour une recherche de stage, il faut commencer tôt mais ne pas s’inquiéter si on a pas de réponse : je n’ai eu aucune réponse pendant 4 mois et elles sont toutes arrivées en même temps. il ne faut pas non plus hésiter à renvoyer renvoyer renvoyer des CVs aux mêmes agences tant que vous n’avez pas de réponse. Mais surtout, il faut vraiment choisir un stage qui vous fait vibrer parce que c’est pendant ces entretiens-là que vous vous mettez le plus en valeur. Et ne pas hésiter, quand on veut vraiment quelque chose, à prendre quelques risques.

teamorga.jpg