Les sessions universitaires, un vrai plus dans votre cursus

Parti en session universitaire à Budapest dans le cadre de sa troisième année, Pierre Fournier revient pour l'ISEG Marketing & Communication School Nantes sur son expérience dans la capitale hongroise.

Dans quel pays et ville êtes-vous ? Parlez-nous de votre arrivée et de vos premières impressions ?

Pierre : " Je vie actuellement à Budapest, la capitale hongroise. Je suis arrivé le 27 janvier, il fait très froid ici, le climat Nantais ne m'ayant pas habitué au -10 degrés qu'il fait régulièrement ici. Depuis environ une semaine le temps s'est réchauffé et on atteint les 10 degrés ! La ville est très bien desservie par les transports en commun (bus, métro, tramway) qui pour la plupart fonctionne 24H/24H. Malgré le fait que Budapest soit une capitale, la ville est relativement petite, et de mon appartement je peux rejoindre la plupart des lieux que je fréquente (Université, bars, cinéma, centre commercial...) en moins de 15 minutes pour les plus éloignés. La ville compte un nombre impressionnant d'étudiants étrangers ce que j'apprécie tout particulièrement. "

Comment se passe votre vie universitaire ?

Pierre : " Les cours que suis sont très variés et vont du marketing international aux développement des compétences en négociations et communication. J'ai un volume horaire d'environ 15-18 heures/semaine. Chacun des cours se déroule en deux temps ; La première partie du cours est voué à la théorie (1H30) pour ensuite enchainer sur un cours pratique (1H30). La structure des cours est assez similaire à celle que nous avons à l'ISEG et nos classes ne dépassent jamais plus de 20 élèves, ce qui laisse la possibilité aux professeurs d'aider les élèves aux cas par cas. Les cours regroupent beaucoup d'étudiants de nationalités différentes (Hongrois, Espagnol, Français, Allemand, Américain, Finlandais...), le fait de pouvoir échanger avec tant des cultures différentes lors d'un cours est un vrai plus. L'Université organise souvent des « trips » le temps d'un week-end dans d'autres villes est-européenne à de prix très abordable ; Par exemple le week-end dernier Corvinus proposait un voyage tout compris (transport, logement, repas, visite guidée) à Crackovie pour moins de 100 €. Les examens sont situés en milieu de semestres, tous regroupés sur une semaine et bien-sur en fin de semestre. "

Et qu'en est-il de votre vie quotidienne ?

Pierre : " Une chose positive pour les étudiants en Erasmus ; la vie quotidienne est très peu cher comparé à celle en France. De plus les associations qui organisent des évènements pour les Erasmus sont très actives. Pour vous donner quelques exemples, chaque lundi soir vous pouvez-vous rendre au Morrisson's 2 avec votre carte étudiante et payez votre bière seulement 99 Forints (= 0,30 centimes €) de même pour les repas, en général vous pouvez manger à votre faim pour 3 ou 4 euros et dans les restaurants comptez 5-10 euros maximum. La vie Budapestoise est très plaisante, les rives du Danube sont très vivantes en journée comme le soir vous pouvez visiter de nombreux lieux historiques de la capitale gratuitement. Une autre partie intéressante de ce voyage est la collocation. Je vie dans un appartement dans le centre coté Pest, avec 6 autres étudiants (2 allemands, 1 française, 1 espagnole, 1 Finlandaise, 1 italien). Si vous souhaitez améliorer votre niveau d'anglais, c'est vraiment la meilleure chose à faire. "

Quel souvenir garderez-vous de cette expérience d'expatriation ?

Pierre : " Je garderai très bon souvenir de ce voyage, beaucoup de rencontres et de découvertes. "

Finalement quel aura été votre coup de cœur de cette session universitaire à l'international ?

Pierre : " Budapest ! Moi qui ne connaissais pas les pays de l'est et qui m'en étais fait une idée plutôt dégradante, ce n'est pas du tout le cas ! Budapest est the place to be pour les étudiants, la ville est magnifique et même si c'est une capitale, elle reste à taille humaine. La ville est très bien desservie par les transports en commun et vous pouvez vous rendre quasiment n'importe ou en moins de 20 minutes. Je dirais que ce qui m'a vraiment plu, c'est le train de vie Budapestois. "

Enfin, auriez-vous un conseil à donner aux étudiants qui souhaitent effectuer une session à l'étranger ?

Pierre : " Foncez ! C'est une expérience unique qui s'offre à vous, l'opportunité ne se représentera peut-être jamais ! Peut importe la ville que vous choisissez pour votre expatriation et même si vous partez seul, dîtes vous bien de toute manière vous allez rencontrer beaucoup de gens dans la même situation que vous et que vous vous ferez très vite à votre nouvelle vie "

Pierre Fournier Budapest.jpg

Merci à Pierre de nous avoir partagé son expérience et en espérant qu'il inspire des étudiants à découvrir les sessions universitaires.

Et si vous aussi, vous souhaitez donner une dimension internationale à votre parcours, il n'est pas trop tard pour intégrer l'ISEG Marketing & Communication School Nantes. Pour plus d'informations n'hésitez pas à contacter Clémentine BROSSARD ou Christophe LIAIGRE au 02 40 89 07 52